Bonjour à tous! Voici le retour de la question du jour pour un deuxième article qui me tient particulièrement à cœur. Depuis bien longtemps un conflit fait rage dans nos contrées pixelisées entre joueurs qui défendent leur marque préférée au détriment des autres. Le but est le même, cet article n’est pas dédié à l’alimenter, ni à donner raison, il part sur une réflexion personnelle dont le but est d’échanger et connaître votre ressenti. Faut-il se dénigrer entre joueurs malgré nos différentes préférences? Cette guerre est-elle vraiment nécessaire?

1. La théorie de l’évolution

La guerre des consoles a toujours existé. Les constructeurs voulaient toujours se surpasser pour être au meilleur de leur forme face à la concurrence. Fut un temps c’était Nintendo contre Sega, puis avec la disparition de ce dernier (en tant que constructeur) et l’arrivée d’un nouveau géant japonais dans la course, c’est la Nintendo 64 et la PlayStation 1 qui se tiraient la bourre. Mais cette guerre était plus gentillette, on arrivait quand même à s’entendre entre amis et ne pas faire une combustion spontanée si on prenait une autre manette dans les mains. Qu’est ce qui a changé?

Les années 90 sont loin derrière nous et tout a changé, ou plutôt évolué. Nous avons grandi, les constructeurs aussi, notre façon de voir les choses n’est plus la même, les jeux sont très différents, et la technologie a atteint des sommets. Finalement, le conflit entre joueurs aurait pu en rester à quelques moqueries par ci par là. Cependant, notre mode de vie a rencontré un ennemi de taille: Internet.

Cette nouvelle forme de communication nous a, d’une certaine manière, rapproché les uns des autres. Malgré la distance qui nous sépare, nous pouvons discuter, échanger, ou débattre notamment grâce aux nombreux réseaux sociaux mis à notre disposition. D’ailleurs ce billet est une des nombreuses façons de le faire. Ces nouveaux moyens de communication sont, à juste titre, utilisé pour faciliter notre liberté d’expression. Mais certains atteignent des extrêmes. Dans l’argumentation, survient la haine et les insultes.

2. Qui a la plus grosse?

Depuis le début des années 2000, un nouveau constructeur (de consoles) est en pôle position de cette furieuse course: Microsoft et sa Xbox. Et là c’est le drame. Si Nintendo s’est fait un peu plus discret et propose des concepts de jeux à part depuis la Wii, PlayStation et Xbox, eux, jouent dans la même cour et sont au cœur de cette guerre.

Aujourd’hui ce n’est pas tellement la qualité de leurs jeux respectifs qui fait parler d’eux mais plutôt celui qui a la plus grosse paire de RAM. Depuis 2016, le jeu vidéo connaît un nouveau tournant, la «mid-gen», autrement dit la génération de console n’a pas changé mais les consoles, elles, ont gagné en puissance. 4K, 60 fps, super-sampling, réalité virtuelle, tout un tas de termes qui alimentent cette guerre entre joueurs. En a-t-on oublié l’essentiel du jeu vidéo?

Beaucoup de joueurs aujourd’hui aiment posséder toutes les consoles pour étoffer les découvertes et faire l’expérience d’aventures diverses et variées. Bien évidemment d’autres n’en ont pas envie, et c’est leur droit, ou n’ont pas les moyens, forcément avoir toutes les consoles a un prix, et ne se dédient qu’à leur console/constructeur de prédilection.

Et encore, si je ne me concentre que sur les consoles dans cet article, les joueurs PC font également partie de ce triangle maléfique.

3. Une guerre inutile?

Pourquoi tant de colère entre joueurs? Une réflexion revient souvent: ne nous jugeons pas les uns les autres puisqu’au final notre passion est la même. C’est vrai. Au final, nous avons tous une préférence pour une plateforme ou l’autre. Elle réside dans l’ergonomie de la manette, notre approche envers les exclusivités respectives, le nombre de copains qui jouent sur telle ou telle console. Bref, chaque argument est totalement légitime et pourtant on en oublie de nous respecter les uns des autres. On en vient même à venir se narguer les uns les autres sur les différentes plateformes de discussion pour sortir des «nous on a ça et pas vous, nananère.»

Aujourd’hui, nous avons tous une étiquette collée sur le front en fonction de nos préférences: Playskooleux, Pro S, Pro M, N-Sex, et j’en passe. C’est là que cette guerre me perd, j’ai l’impression de me retrouver dans un débat politique stérile et sans issue. Est-ce mon côté fleur bleue et peace and love qui refait surface? Possible. En tout cas, je pense que le vainqueur de cette guerre n’est pas celui qui en vend le plus ou qui a le plus de puissance, pour moi les vainqueurs sont ces joueurs qui trouvent leur bonheur, leur jeu de l’année, leur chef d’oeuvre quelle que soit la console qu’ils préfèrent.

Certains d’entre vous le savent déjà, je passe le plus clair de mon temps dans un rayon de jeux vidéo à vendre des jeux et des consoles. Et la question que je redoute le plus est, qui vient principalement de parents qui souhaitent offrir un cadeau inoubliable à leur progéniture: quelle est la différence entre toutes les consoles? Concernant Nintendo, la réponse est vite donnée, la Switch est pour moi une console totalement à part qui sera nettement plus adaptée à de jeunes enfants et adolescents (dans ce cas précis). Concernant les 2 autres, la réponse est moins évidente puisque les personnes qui viennent pour se faire conseiller se moquent totalement des détails techniques, il faut les orienter vers ce qui les arrange. Du coup, et je vous pose la question, y a t-il réellement une différence entre la PS4 et la One?

4. Une guerre nécessaire?

Bien évidemment, ce conflit ne se joue pas que du côté des joueurs mais obligatoirement aussi chez les constructeurs. Et si cette chamaillerie était une aubaine pour eux? Voyons les choses différemment, c’est quand même leur gagne pain, il faut donc tout faire pour attirer le joueur chez eux plutôt que de le pousser chez le voisin. Il est donc essentiel pour eux de trouver des arguments assez forts et donc d’innover avant la concurrence pour, et bien oui, vendre et faire rentrer des sous.

Vu de ma fenêtre, cet acharnement permet d’influencer les plus indécis à rejoindre tel ou tel côté de la Force (je vous laisse la liberté de décider lequel est le côté obscur).

Ce sont donc toutes ces questions qui me poussent à vouloir en parler avec vous. Lorsque j’ai décidé d’ouvrir ce blog, ma principale motivation était de lutter contre cette guerre et de vous proposer de la diversité. Je ne vous cache pas que la Xbox est très nettement moins présente, oui, je joue principalement sur PS4 et sur Switch. Pour autant, je ne dénigre pas la troisième, elle est certes moins présente dans ma vie de joueuse pour plusieurs raisons, mais en aucun cas cela fait d’elle une mauvaise console à mes yeux. Quel est votre point de vue concernant cette colère, cette rage, entre joueurs?