[Bilan 2022] Poké Games Land Awards: du bon, du très bon et du moins bon

Déjà quasiment 15 jours que 2023 a commencé, il est donc plus que temps pour moi de vous faire mon petit bilan annuel et vous faire une rétrospective de l’année qui vient de s’achever. Et quelle année! Une fois de plus le blog a cartonné, aussi bien de mon côté avec une productivité qui m’impressionne et du vôtre, lecteurs, qui êtes de plus en plus au rendez-vous, alors un immense merci à vous.

Avant de passer à la distribution des prix, voilà ce qu’a été 2022 pour moi. Tout d’abord, mon tout premier partenariat avec un site que j’affectionne tout particulièrement: Derive Figurine. Mais cette année a aussi été synonyme de renouveau. Un déménagement qui m’a permis d’avoir ma gaming room, non, pardon, Velvet Room, et d’avoir une installation aux oignons pour jouer, rédiger mais qui est également synonyme de nouveauté. En effet, je suis également arrivée sur TikTok, bon, pour le moment je n’y suis pas trop active mais cela pourrait bien changer durant l’année en cours. J’ai également pu m’essayer au streaming grâce à ma team de cœur, Ne Nous Fâchons Pas, une équipe en or qui m’a fait confiance pour participer à leurs live. J’ai pu gagner en confiance en moi grâce à eux en vidéo, et je ne les remercierai jamais assez. Ce qui me fait faire une transition au poil! Vous le savez, ou pas, cette année je lance enfin le projet streaming. Oui, oui, celui là même dont je parlais il y a plusieurs années sans jamais le concrétiser. Mais, cette fois-ci c’est la bonne. Le matériel est là et je n’ai plus qu’à lancer mon tout premier stream en solo qui devrait arriver bien plus vite que vous ne l’imaginez. Ce sera sur Twitch, 2 à 3 fois par semaine, où je vous proposerai des streams découverte des jeux fraichement sortis. Si vous voulez anticiper tout ça, c’est ici que ça se passera. Je posterai évidemment les plannings de la semaine tous les dimanche pour que vous soyez au parfum.

Mais l’année 2022 m’a bien plus apporté, j’ai eu ma première accréditation à un salon, le Toulouse Game Show, et j’espère pouvoir faire bien plus de conventions dans mon périmètre géographique pour vous proposer du contenu écrit et pourquoi pas vidéo cette année sur ce thème. Tout ça en une seule année et on n’a pas encore abordé le blog. Le blog va avoir 8 ans cette année, déjà, et chaque année je vous remercie d’être de plus en plus nombreux à me suivre, notamment sur Twitter et Instagram, mais également sur le blog. En toute transparence, Poké Games Land a accumulé plus de 22 000 visites en 2022, soit plus de 4 000 de plus que l’année précédente ce qui est absolument énormissime pour la petite fourmi que je suis dans le milieu. Mais cela représente aussi beaucoup de travail de mon côté pour arriver à un résultat aussi énorme: 57 articles au total ont été publiés, certes c’est 4 de moins qu’en 2021, mais avec un peu plus de diversité. En effet, j’ai tenté de vous proposer un peu plus de « news », mais j’ai également étoffé la catégorie Lecture Geek. Si je n’arrive pas encore à suivre un rythme décent sur les mangas en format tome par tome, j’ai la chance aujourd’hui de vous proposer des chroniques sur les livres de Third Edition. Pas tous, évidemment, mais j’en ai lu 4 depuis cet été, ce qui représente beaucoup de pages lues cette année. J’ai également pu travailler avec plus d’éditeurs que je remercie du fond du cœur pour leur confiance et en espérant que 2023 continuera sur cette voie.

Merci à tous pour cette année passée, votre confiance, votre bienveillance, et votre soutien! Passons maintenant au bilan jeu vidéo de l’année 2022. Comme d’habitude, des catégories, des nominés et des gagnants. Allez, c’est parti!

Meilleur remastered/remake

Certains zapperont vite cette catégorie car il est vrai que des remastered et remake il y en a beaucoup, et certains estimeront même trop. Pour ma part, ils me sont indispensables tout simplement car j’ai accumulé un retard faramineux sur les jeux n’ayant pas joué énormément durant mon enfance et adolescence. Ils sont donc pour moi le meilleur moyen pour palier à mes lacunes. Bon, je vous l’accorde, il y a des remastered et remake que je fais alors que j’ai déjà fais le jeu à sa sortie initiale mais chut.

Les nominés sont…

Mon dernier remastered de 2022 et une première découverte pour moi grâce à cette mouture. Se rapprochant visuellement d’un remake, ce remastered a clairement été pour moi une aubaine. Alors que je me languis de voir la suite de FF VII Remake, Rebirth, Crisis Core m’a permis d’y voir plus clair sur le lore de FF VII et ses origines. Le jeu datant maintenant quelque peu, on regrette un système de missions bien trop répétitif, et des mécaniques qui ont pris un coup de vieux non négligeable. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle version ravira ceux qui désirent d’en savoir plus sur Cloud et Sephiroth, ou juste parce que vous aimez le jeu.

Là encore, ce remastered est arrivé à point nommé. J’entendais très souvent parler de Chrono Cross sans jamais pouvoir en parler. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, et j’en ressorti troublée par la beauté de son écriture, son scénario et son gameplay. Sans oublier que c’est la première fois que le jeu a traversé les frontières européennes. Alors oui, clairement, il aurait mérité un meilleur traitement de la part de Square Enix notamment en termes de technique, même sur PS5 le jeu ramouille et c’est dommage. Mais dans un souci de parfaire sa culture, cette version est idéale jouissant d’une traduction française.

Remake de The Last of Us premier du nom, cette itération se voit être la version ultime pour les joueurs n’ayant jamais fait le jeu ni sur PS3 ni sur PS4. Pour les autres, bien que le travail graphique soit au rendez-vous, le rapprochant de la Part II, elle ne nous apporte rien de plus que les versions précédentes mis à part ça. Donc pour les nouveaux joueurs, oui, pour les anciens, mis à part par amour inconditionnel pour le titre, ce remake ne présente pas forcément un grand intérêt.

Tous les remastered et remake ne sont évidemment pas présents dans la liste mais ces 3 là sont à mon sens ceux qui ont pu marquer le plus cette année. Non, il n’y pas Persona 5 Royal, considérant qu’il s’agit surtout d’un portage sur les consoles current gen et Switch et que rien n’a véritablement changé entre sa sortie initiale sur PS4 et aujourd’hui. Mais cela n’empêche pas de vous encourager à le faire sur votre plateforme de prédilection.

And the winner is…

A mon sens, cette version de Crisis Core est ce qui se rapproche le plus de ce que l’on attend des versions remasterisées. Graphiquement retravaillé avec soin et même si le gameplay et les mécaniques peinent à supporter le poids des années, cette mouture de Crisis Core permet aux joueurs en retard de le découvrir dans des conditions plus que satisfaisantes.

Meilleur jeu d’action/aventure

Une fois de plus, il y a eu de quoi faire durant cette année dans ce que l’on peut considérer comme jeu d’action/aventure, alors voici ma petite sélection pour n’en garder qu’un, à mon sens le meilleur.

Les nominés sont…

Ghostwire Tokyo est loin d’être parfait. Un scénario qui manque de précisions, des questions qui restent en suspens, un nombre de collectibles bien trop élevé, et pourtant alors que je fais un point sur tous les jeux que j’ai fais en 2022, je me rend compte qu’il m’a bien plus marqué qu’un Horizon Forbidden West, par exemple, et ce grâce à son âme. Car même s’il est loin de que nous en attendions, le jeu de Bethesda se révèle être une véritable ode au folklore japonais.

Impossible de ne pas mettre la suite de God of War 2018 dans ce top, tant le nouveau visage de la licence de Santa Monica Studios et sa nouvelle formule font mouche sur moi. Et cette suite continue sur la lancée du studio pour proposer un God of War plus humain dans son écriture d’un côté mais tout en restant spectaculaire dans sa mise en scène et sa bande originale. Oui, God of War Ragnarök fait pour moi partie des jeux de fin d’année à ne surtout pas manquer.

Sonic Frontiers peut aussi bien se retrouver dans cette catégorie que dans les meilleures surprises de l’année. Contre toute attente, cette formule de Sonic en monde ouvert prouve qu’il est encore possible de voir un Sonic 3D de qualité. Alors, oui, il ne manque pas de défauts, notamment techniquement avec un clipping omniprésent, mais pour autant, le fun est au rendez-vous dans cet opus mêlant monde ouvert et « stages » classiques comme on les aime.

And the winner is…

C’est un fait, Sonic Frontiers s’est révélé être très rafraichissant pour la saga du hérisson bleu. Il est brillant là où on ne l’attendait pas tout en ayant quelques petits ajustements techniques à régler pour les prochains opus mais faisons assez confiance à la Sonic Team pour que ce soit le cas. En tout cas, Sonic Frontiers se veut être un jeu fun et sans (trop) de prise de tête que vous soyez un grand fan de la saga ou au contraire si vous souhaitez découvrir l’univers du héros le plus emblématique de Sega.

Meilleur RPG

Bon, c’est là que ça se corse, parce que depuis quelques années, des RPG et surtout des JRPG j’en fais quand même quelques uns chaque année pour ne pas dire que je me suis inconsciemment « spécialisée » dans ce genre. Mais après un petit debrief intérieur, voici la sélection des meilleurs RPG de 2022.

Persona 5 Royal Switch, Persona 5 Royal PS5, Persona 5 Royal Xbox, et Persona 5 Royal PC. Et le gagnant est… Persona 5 Royal sur ce que vous voulez. Ah non, pardon, c’est pas la sélection que vous attendiez. Promis, il n’y aura pas Persona 5 Royal, mais vous savez tous que chaque année durant laquelle Persona 5 Royal sortira, il sera dans tous les cas le meilleur.

Les nominés sont…

Bien que j’ai préféré Xenoblade Chronicles 2, il n’en reste pas moins que ce troisième épisode numéroté est un grand jeu et un grand RPG de 2022. Un scénario qui marque, des thèmes matures et qui portent à réflexion, un gameplay nerveux et addictif, d’une beauté incroyable, impossible que Noah et sa bande ne se trouvent pas dans la sélection de cette catégorie.

Impossible de ne pas mettre du Atlus dans ce top. Alors, oui, qu’on soit d’accord, Soul Hackers 2 n’a pas les épaules d’un Persona ou d’un SMT, c’est un fait. On lui regrette beaucoup de défauts mais on saura lui trouver aussi beaucoup de qualités. Quoi qu’il en soit, pour les néophytes aux jeux d’Atlus il se révèle être une bonne porte d’entrée dans leurs univers. Scénaristiquement plus simple, manette en main plus facile, il réussit à trouver un bon équilibre pour attirer les nouveaux venus tout en sachant parler à ses habitués.

Sorti en 2016 sur PS Vita, puis en 2017 sur PS4, puis en 2018 sur PC et Switch puis en 2022 sur PS5, j’avoue je triche un peu sur ce coup là. Surtout que je l’ai commencé à la toute fin de 2022 mais terminé en 2023, on est au summum de la triche mais je n’avais pas envie d’attendre janvier 2024 pour vous en parler. C’est la deuxième année où un jeu YS se retrouve dans le bilan de l’année. En janvier 2022, c’était YS IX Monstrum Nox et aujourd’hui son prédécesseur. Et que dire, si ce n’est qu’YS VIII Lacrimosa of Dana est un réel coup de cœur tant par son scénario et son écriture que par la gestion de son monde ouvert et son appel à l’exploration.

And the winner is…

Très difficile pour moi de choisir LE meilleur parmi ces 3 titres. Du Atlus, du Xenoblade et une découverte coup de cœur, difficile d’en statuer un meilleur que les autres, mais… quand il faut y aller, faut y aller.

Malgré quelques petits soucis d’écriture à mon goût, Xenoblade Chronicles 3 n’en reste pas moins un RPG exceptionnel et un must have de la Switch en 2022. L’essence des Xenoblade fait toujours mouche tout autant que ses propos et son gameplay sont efficaces malgré un HUD un tantinet chargé, mais ça fait partie de son identité.

Meilleur jeu indépendant

J’avoue que depuis 2 ans je tente au mieux de faire de plus en plus de jeux « indés », alors en 2022 il y a quand même pas mal d’aspirants à être le meilleur.

Après avoir lu l’ouvrage de Nicolas Deneschau chez Third Editions dédié à la saga créée par Ron Gilbert, l’envie immense de me lancer dans la série était là. Faute de temps, je n’ai pas pu faire les opus précédents et ai donc commencé par le tant attendu « Return To Monkey Island ». Alors oui, on sera d’accord pour dire que ce n’est pas idéal comme démarrage et pourtant cette suite inespérée de la main de son créateur initial a été un véritable coup de cœur. De l’humour, des énigmes aussi farfelues que recherchées, cette entrée dans la saga restera mémorable.

Gerda A Flame In Winter est le premier projet de DONT NOD en tant qu’éditeur. Développé par le studio danois PortaPlay, le jeu nous transporte dans un Danemark occupé par les nazis, où nous incarnons Gerda qui devra faire des choix cornéliens pour sauver son mari. Un jeu au style graphique atypique mais enchanteur, un scénario poignant qui nous met face à nos propres convictions et principes pour nous mettre à l’épreuve.

Un JRPG fait par un studio français, voilà un mélange atypique. Et pourtant Edge of Eternity a su prouver que l’essence du genre peut être maitrisée par un studio occidental. Visuellement, bien qu’un poil daté, impressionnant pour un jeu indépendant développé par une toute petite équipe, un gameplay tactique tout en étant dynamique, Edge of Eternity est clairement l’un des meilleurs jeux indés auxquels j’ai joué cette année.

Bon, ok, le jeu est sorti en 2020 mais je ne l’ai fait qu’en 2022 (oui, je triche encore, et je vous préviens ce sera pas la dernière fois dans cet article). On me l’a fortement conseillé et le planning des jeux m’a permis de le faire assez tôt en 2022. Et quel jeu! Au delà d’un character design assez déroutant, Chicken Police est une petite pépite indépendante tant par son style typé années 40 que par son aspect polar noir particulièrement maitrisé. A mon tour donc de vous le conseiller.

And the winner is…

Des 3 jeux listés ci dessus, c’est clairement Return To Monkey Island qui sort du lot par sa proposition humoristique et son univers. Ron Gilbert, après plusieurs années sans toucher à son bébé, lui a rendu un magnifique hommage.

Meilleure surprise

Il y a des jeux qu’on attend pas spécialement mais qu’on a adoré faire. Voici les miens:

Je connaissais Saints Row, de nom, et j’avoue que j’étais totalement hermétique aux « délires » des troisième et quatrième opus d’où le fait de n’avoir jamais mis un pied dans la licence. C’est donc avec ce reboot que j’ai voulu découvrir la saga. Alors, oui, soyons honnêtes on est sur un jeu très classique voire même générique et pourtant j’ai adoré arpenter les routes de Santo Ileso. Un jeu popcorn sans prise de tête, qui ne se prend pas au sérieux et ça, mine de rien, ça fait beaucoup de bien à mon sens.

Cela faisait des lustres que je n’avais pas touché à un Disgaea et j’avoue que ce sixième épisode a été très rafraichissant. Et pourtant je ne suis absolument pas une grande spécialiste des tactical RPG mais il faut dire que l’humour de Disgaea et son gameplay assez nerveux fonctionnent très bien. Bon, par contre, faut farmer, trop farmer.

Je me suis lancée dans Soulstice sans trop savoir à quoi m’attendre. Malgré ses imperfections notamment scénaristiques, Soulstice a néanmoins été une très jolie surprise menée avec brio par Stefani Joosten qui incarne le duo Briar/Lute avec beaucoup de talent. Pour les amoureux de beat them up, Soulstice saura vous séduire bien qu’il reste encore à son studio, Reply Game Studio, ait encore un peu de chemin à faire pour se perfectionner et réduire leurs lacunes.

And the winner is…

Je suis persuadée que vous avez misé sur tous les jeux de cette liste, sauf celui-ci. Oui, clairement, Saints Row a été pour moi la plus belle surprise de cette année. Alors non pas parce que c’est un chef d’œuvre qui s’ignore, loin de là, mais parce qu’alors que je pensais l’avoir déjà oublié, et bien finalement pas tant que ça. Oui, il a beaucoup de défauts, peut même être bugué, je me suis énormément amusé sur cet opus.

Plus grosse déception

Il y a les plus grosses surprises, ces jeux auxquels on ne s’attendait pas à aimer mais aussi les déceptions, les jeux qu’on attend mais qui au final sont bof bof voire même moins que ça.

Les nominés sont…

Quand on m’annonce un jeu fait par des vétérans de Shin Megami Tensei, clairement je suis au rendez-vous et avec la hype qui va avec. Malheureusement, Monark et ses 80h m’ont laissé un goût très amer, notamment à cause d’un scénario qui tourne en rond pendant trop longtemps et d’un gameplay bien trop répétitif et qui ne tente même pas de le dissimuler. Comme quoi un CV n’est pas forcément gage de qualité…

J’étais très enthousiaste après la vidéo d’annonce de Gungrave Gore. Un bonhomme badass, des grosses armes, des cous qui craquent, du sang qui coule (non, non je ne suis pas sadique je vous assure), même si je ne connaissais pas les opus précédents, j’étais quand même très impatiente de pouvoir y jouer. Et la douche a été gelée. Pas froide, non, non, gelée. C’est répétitif à souhait, ça raconte pas grand chose, enfin bref, j’ai rarement un avis aussi négatif mais là, je n’ai pas réussi à être plus positive. Alors oui, ça défoule si on passe une mauvaise journée, par contre si la journée a été pas trop mal, il risque de vous la plomber.

Jeu de l’année (GOTY tout ça)

La voici, la voilà, la fameuse annonce de mes prétendants au jeu de l’année. Vous avez dû remarqué qu’ils manquaient quelques titres dans les catégories précédentes, c’est normal, ils seront ici (et non, il n’y aura toujours pas Persona 5 Royal dans cette liste même si ça me démange beaucoup).

Les nominés sont…

On reviendra pas sur le débat de la technique de Pokémon Légendes Arceus, oui il est en retard par rapport à d’autres titres de la Nintendo Switch, c’est clair et pourtant sa formule est revigorante, revivifiante pour la licence Pokémon. D’ailleurs, j’ai sauté sur l’occasion pour le faire à sa sortie alors qu’à côté de ça, je n’ai toujours pas commencé Pokémon Violet, c’est dire.

Le vrai meilleur jeu indépendant de l’année, c’est lui. Mais il a, à mon sens, bien plus l’étoffe d’un jeu de l’année. Tunic c’est un Zelda-like, avec pour héros un renard qui doit se battre comme dans un Dark Souls. C’est un jeu qui ne nous prend pas par la main et nous laisse seuls avec pour seule aide une notice dont les pages sont à trouver aux quatre coins de notre terrain de jeu. C’est un jeu rempli de secrets à découvrir. C’est une DA absolument fantastique. C’est un jeu solo avec une dimension communautaire fascinante. Bref, jouez à Tunic, faites Tunic.

Noël 2021, je me fais offrir 13 Sentinels Aegis Rim. Janvier 2022, je termine 13 Sentinels Aegis Rim. Et depuis ce jour, au même titre que Persona 5 et Persona 5 Royal, je pense 13 Sentinels Aegis Rim, je mange 13 Sentinels Aegis Rim, je rêve 13 Sentinels Aegis Rim, je vis 13 Sentinels Aegis Rim. Oui, je sais, le jeu est sorti en 2020, il n’a donc rien à faire là. Vous êtes sûrs? Pourtant il est ressorti sur Switch en avril 2022, donc j’ai le droit de tricher un peu (pour la troisième fois dans ce bilan, et alors?). Que vous dire sur ce jeu signé Vanillaware, édité par Atlus, si ce n’est qu’il est un monstre du visual novel, au sens positif du terme, qu’il est une ode à la SF, un diamant orné de platine du jeu vidéo, et un jeu qui me marquera à jamais.

And the winner is…

Ils sont tous un peu mon jeu de l’année 2022. Mais 13 Sentinels Aegis Rim (oui, je pense que vous avez compris, je peux arrêter de le nommer maintenant). Le jeu de Vanillaware m’a bouleversée, conquise et m’a scotchée. Une écriture minutieuse, des références aux œuvres les plus cultes de la SF, un scénario qui, malgré sa complexité, est brillantissime. Je suis tombée amoureuse de Vanillaware grâce à ce jeu, et je pourrai utiliser tous les superlatifs possibles, aucun ne sera à la hauteur de tout l’amour que je porte à ce jeu.

Une fois de plus, comme chaque année, il y a une foultitude de jeux que je n’ai pas pu faire. Pokémon Ecarlate/Violet, A Plague Tale Requiem, ces jeux que j’attendais avec grande impatience et qui attendent que le planning des sorties se calme un peu. Malheureusement, c’est pas demain la veille. Quoi qu’il en soit, on se retrouve très bientôt, ici, sur les réseaux sociaux mais surtout pour la première fois sur Twitch. Très belle année 2023 à toutes et à tous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :