[Avis] Légendes Pokémon Arceus: un nouvel avenir pour la série?

Révélé lors du Pokemon Presents du 21 février 2021, Légendes Pokémon Arceus n’a laissé personne indifférent. Au programme, une nouvelle formule, loin du duo de jeux habituel. Moins d’un an après, le 28 janvier 2022, ce qu’on espérait être le renouveau de Pokémon est disponible dans nos rayons préférés.

Légendes Pokémon Arceus réussit-il a renouveler la licence toute entière? Que pouvons nous espérer pour la suite? Après avoir atteint le endgame, après une bonne trentaine d’heures de jeu, je vous dévoile mon avis sur l’un des jeux que j’attendais le plus cette année.

Cet avis est rédigé à partir d’une version physique commerciale achetée par mes soins.

Dans Pokémon Légendes Arceus, pas d’aspiration à devenir le meilleur dresseur, à se battre sans répit et tout faire pour être vainqueur et gagner les défis. Aux oubliettes les arènes et autre Ligue Pokémon, bienvenus à Hisui, ancien nom de Sinnoh, une région où notre personnage, masculin ou féminin, à notre bon cœur, tombé du ciel, et ayant perdu la mémoire, va devoir se forger une nouvelle vie au sein du corps des Chercheurs du Groupe Galaxie. Nous rencontrons très vite les habitants d’Hisui, dont l’éternel professeur, expert en Pokémon à sa manière, nous missionne afin de découvrir les secrets sur ces monstres de poche aussi fascinants qu’effrayants. Mais un mystérieux événement va nous amener à faire bien plus que de compléter bêtement et simplement le Pokédex créé par ce cher professeur.

C’est ainsi que Légendes Pokémon Arceus pose les bases de son scénario. Et contre toute attente, le nouveau jeu de Game Freak propose une narration bien plus mature qu’ils n’en avaient l’habitude auparavant et se situe pour ainsi dire dans une histoire à l’antithèse de ce que nous avions vu jusque là. Si l’écriture reste des plus simples pour ne pas perdre les plus jeunes, la maturité du jeu revue à la hausse ravira tout aussi bien la génération Pokémon des années 90.

Si le désir de regagner le cœur de certains joueurs, ou encore s’amener un nouveau public, il n’en reste pas moins imparfait dans sa faculté à proposer des lignes de dialogues et des choix qui pourraient avoir un réel impact dans une conversation. Les réponses de nos interlocuteurs semblent être « universelles » dans la mesure où leur réponse conviendrait parfaitement à l’un ou l’autre choix qui nous ait proposé. Une maturité toute relative donc. Quoi qu’il en soit, le scénario de cette nouvelle formule se suit avec engouement et curiosité, tant pour les fans de la licence que les néophytes.

Mais ce renouveau ne se limite pas qu’au simple fait de proposer un scénario différent. En effet, là où Légendes Pokémon Arceus se renouvelle énormément c’est bien joy-con/Switch en main. Nous sommes donc lâchés à Hisui, loin de l’urbanisme des régions que nous avions l’habitude de parcourir, où centres Pokémon et arènes n’existent pas, dans un monde semi-ouvert où l’exploration est au cœur du jeu. Une exploration libre qui au fil des missions principales, nous permettra de parcourir pas moins de 5 zones différentes. Des zones qui regorgent de Pokémon en tous genres, des zones qui appellent à la liberté, à pied ou à dos de Pokémon, celle qui pousse à se perdre dans les quêtes secondaires, à capturer en veux tu en voilà, à compléter les différentes études de Pokémon et le Pokédex, et à combattre quand le cœur nous en dit, le tout en introduisant de nouveaux types de Pokémon, les Barons et les Monarques.

Loin de la proposition habituelle, Légendes Pokémon Arceus se veut être de ces RPG sur lesquels on ne voit pas le temps passé, tant on s’adonne corps et âme à tout ce qu’il a à nous proposer. Mais c’est sans compter sur un certaine répétitivité. Si les badges ne sont plus d’actualité ici, il faudra tout de même augmenter notre rang de chercheur, tant pour avancer dans la quête principale que de nous permettre de nous forger une équipe aux petits oignons. Et ce rang passe par la complétion des différentes études Pokémon. Au programme, de la capture à gogo et des combats contre les mêmes Pokémon, ce qui peut s’avérer, sans une petite pause entre deux, être relativement redondant. Et c’est d’autant plus vrai si on aime profiter de la présence des différentes montures qui sont à notre disposition. Si elles présentent un incroyable avantage pour explorer, elles trouvent très rapidement leurs limites si on souhaite enchainer les captures. En effet, hormis une seule, elles ne permettent pas de lancer une Pokéball.

De plus, Légendes Arceus s’inspire de certains jeux du genre pour proposer un système de craft, qui nous demande de récolter des matériaux et fabriquer divers objets sur le pouce. Une idée ingénieuse et bienvenue qui évite les allers et retours inutiles. Seul point noir à mon sens: notre inventaire bien trop réduit malgré la possibilité de l’augmenter contre quelques pokédollars.

Quoi qu’il en soit, ce nouvel opus casse indéniablement la routine habituelle tant par son déroulement en général, que par ses nouvelles mécaniques de gameplay (style puissant ou rapide quand une attaque est maitrisée par exemple) et permet de découvrir la licence sous un jour nouveau malgré quelques imperfections ci et là.

Et l’imperfection principale, c’est évidemment sa technique, qui n’a pas manqué de faire couler beaucoup d’encre. Des textures datées, des plaines relativement vides, un level design facile, du clipping, bref cette mouture Pokémon made in 2022 ne fait absolument pas honneur à la Switch, c’est un fait. En mode portable, on remarque cependant que l’aliasing est moindre, c’est fluide (je n’ai remarqué aucune chute de framerate, à l’oeil nu en tout cas) et le tout reste plutôt net. En mode docké, c’est une toute autre histoire et peinera à convaincre. Pas de débat ici, chacun voit midi à sa porte concernant ce qu’il attend du jeu graphiquement parlant.

Pour autant, Légendes Pokémon Arceus se dote d’une direction artistique très agréable, qui ne le rendra pas spécialement plus beau, mais lui donne un certain charme et un certain cachet. Proposant ainsi un style plus féodal à l’univers, impossible pour moi de ne pas être sous son charme malgré son indéniable retard graphique.

Côté bande son, le jeu permet d’entendre des musiques iconiques de la licence, légèrement revues et corrigées, tout en y introduisant de nouvelles, qui, force est de constater, renforcent ce côté épique et légendaire à l’aventure.

Légendes Pokémon Arceus signe indéniablement le renouveau d’une licence vieille de 25 ans qui a perdu plus d’un joueur au fil des années. Cette nouvelle formule prouve que la licence peut sans mal quitter sa proposition habituelle sans la dénaturer. Non sans imperfections, ce premier jet se veut être plus que satisfaisant et on espère qu’elle fera dorénavant partie intégrante de ce que la licence proposera dans les années à venir. Un véritable appel à la liberté, un scénario qui se veut être plus mature, une DA charmante, cette nouvelle mouture « Légendes » peut sans mal s’imposer en tant que l’un des meilleurs opus de la saga. Evidemment, on ne peut pas passer à côté de son train de retard technique, et il est à espérer que le jour où Pokémon aussi beau que bon n’est plus très loin.

Les plus

  • L’univers féodal et traditionnel va à Pokémon comme un gant
  • Une direction artistique qui lui permet d’avoir un certain cachet
  • Une liberté sans limites
  • Un gameplay innovant pour la licence
  • Un scénario plus mature que d’habitude
  • Les montures, un plus pour l’exploration…

Les moins

  • Techniquement très en retard, encore plus en mode docké
  • Des choix qui auraient mérité plus d’impact dans les dialogues
  • La complétion des études Pokémon s’avère très répétitive
  • La taille de l’inventaire assez frustrante
  • … mais qui trouvent leurs limites lors des captures

3 commentaires sur “[Avis] Légendes Pokémon Arceus: un nouvel avenir pour la série?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :