[Bilan 2021] Poké Games Land Awards: une année extrêmement riche

L’année 2021 vient de s’achever, il est donc l’heure de faire un petit récapitulatif de mes meilleurs jeux et déceptions de l’année. Mais avant tout, une petite rétrospective de l’année du blog s’impose. Cette année à été synonyme de records une fois de plus. Premièrement, en termes de nombre d’articles: en tout ce sont pas moins de 61 articles qui ont été publiés dont 36 avis de jeux. 2021 a également été l’occasion de m’essayer à d’autres exercices tels que les guides, quelques « news » ou encore mon analyse dédiée à Persona 5. Ensuite, le blog a battu le record de visites cette année, faisant encore mieux que 2019, jusqu’à maintenant détentrice du plus grand nombre de visites depuis la création du blog. Ainsi, Poké Games Land a terminé l’année avec 18 001 visites, un chiffre que je n’imaginais pas atteindre ne serait ce qu’il y a quelques mois. Il est donc de mise de vous remercier tous d’avoir été présents aux nombreux rendez-vous vidéoludiques que je vous ai donné ainsi que pour votre soutien et votre fidélité! Grâce à vous, l’aventure du blog continue pour une septième année d’existence et pour une deuxième année sous le nom http://www.pokegamesland.fr. Cette année 2022 me permettra également de découvrir de nouveaux horizons, pas d’inquiétude l’annonce c’est pour bientôt!

J’aimerai également dédier ces quelques lignes aux professionnels qui m’ont permis de proposer autant de contenu cette année. Koch Media France, Square Enix et leur agence LU6.1, MSI, Just For Games, ainsi que Nintendo et leur agence LaBoiteCom Concept. Un immense merci à ces personnes pour leur confiance et leur gentillesse.

2021, c’est aussi la première année complète pour la nouvelle génération, rondement menée par la PS5 et la Xbox Series X. Des exclusivités à gogo, des jeux tiers, des jeux indépendants, bref il y avait de quoi faire, et c’est ce qui m’a permis de pouvoir vous proposer autant de contenu cette année. Ferais-je encore mieux en 2022? En tout cas, je l’espère.

Trêve de bavardages, sans plus attendre, bienvenus à la deuxième édition des Poké Games Land Awards. Tout au long de 2022, je tâcherai de rendre visibles tous les jeux qui m’ont le plus marqué grâce à un macaron spécial pour chaque catégorie que j’ai choisi de mettre en avant. Je pense d’ores et déjà à rajouter quelques catégories afin de n’oublier personne. Cette année allez vous vous retrouver dans ce top?

Pour chaque jeu que je mentionnerai, vous aurez la possibilité de vous rediriger vers mon avis publié en un clic. Il faut dire que cette année, j’ai écris un avis pour chaque jeu que j’ai terminé (sauf Man of Medan que j’ai fait à Halloween).

Catégorie meilleur remake/remastered

Cette année encore nous avons eu droit à un lot de remastered/remake. Evidemment, je ne les ai pas tous faits en revanche comme très souvent cela m’a permis de découvrir des titres que je n’avais pas eu l’occasion de faire à leur sortie initiale. Voici ceux que j’ai retenu cette année. Par souci de ne pas faire de doublon avec 2020, Final Fantasy VII Remake Intergrade (version PS5 de ce remake) ne fera pas partie du top de cette année. Pas de versions Director’s Cut ou de mise à niveau PS5/Series X ici non plus, je mettrai en avant des sorties « inédites ».

Les nominés de 2021 sont…

Cette année Square Enix et Yoko Taro nous ont permis de (re)découvrir un monument japonais, Nier dans sa version niponne Replicant (en occident nous avions eu droit à Nier, communément appelé Nier Gestalt). Après mon premier run, Nier était bien loin de se retrouver ici, et pourtant il est là. Car après avoir terminé toutes les fins, il ne pouvait en être autrement. Si en qualité de remastered il n’a jouit que de très peu d’améliorations, notamment graphiques, il n’en reste pas moins une petite perle à découvrir grâce à cette réédition.

Là encore je vous parle du remastered d’un jeu qui n’a pas moins de 18 ans. Le jeu, son gameplay, ses graphismes ont évidemment vieillis, malgré tout, Shin Megami Tensei III s’est révélé être quasi indispensable avant de faire Shin Megami Tensei V. Et indépendamment, SMT III s’est révélé être un réel coup de cœur, malgré ses aspects « datés ».

Sorti sur Wii en 2011, Skyward Sword avait la particularité d’exploiter le motion gaming de la console de Nintendo, ce qui m’avait totalement refroidi à l’époque. Aujourd’hui c’est toujours un peu le cas, c’est pas trop mon truc, mais avec l’ajout du mode boutons permettant d’y jouer de façon plus classique, j’avais décidé de lui donner sa chance. Bien qu’il se soit révélé imparfait, notamment à cause de l’utilisation d’un joystick pour attaquer, ce remastered m’a permis de le faire, enfin, et de le terminer. Scénaristiquement, en revanche, Skyward Sword est indéniablement à faire étant le point d’ancrage de la licence toute entière.

And the winner is…

Si vous imaginiez SMT III HD gagnant de cette catégorie, vous aviez en partie raison. Il aurait pu l’être. Mais il avait en face de lui Nier Replicant, un jeu que j’aurais du mal à oublier. Des personnages inoubliables, des sujets qui le sont tout autant, et un univers envoûtant. Un jeu que je n’ai pas fait à l’époque mais dont le remastered a permis de rattraper ce retard.

Catégorie meilleur jeu d’action/aventure

A proprement parlé, chaque jeu présent dans cette catégorie a un genre bien plus précis que simple jeu d’action/aventure. En effet, vous retrouverez ici du FPS, du rogue lite/like, et même du beat em’ all. Les jeux d’action/aventure, il y en a eu beaucoup, trop pour qu’ils soient tous ici, alors voici ma sélection de ceux qui se sont le plus démarqués des autres.

Il m’a fallu 2 ans pour le faire, mais j’ai enfin réussi à faire Judgment grâce à sa version PS5/Series X sortie le 23 avril 2021. Que dire de plus si ce n’est que RGG Studio ont signé une nouvelle licence devenue incontournable à mes yeux.

Faire une suite à Persona 5 était un pari risqué. Faire une suite à Persona 5 en abandonnant le tour par tour et opter pour un beat em’all l’était encore plus. Et pourtant, Persona 5 Strikers s’en est sorti avec brio. Si le gameplay pouvait être un peu fouillis par moments, il n’en reste pas moins que dans la lignée de son titre d’origine, Persona 5 Strikers s’est doté d’un scénario cohérent aux thèmes aussi puissants que Persona 5.

Dernier jeu terminé et dernier avis publié de l’année 2021, Halo Infinite a clairement sa place dans ce top car malgré ses défauts il a tout pour renouveler la licence et faire partie des must-have de la Series X. Non ce n’est pas une vitrine graphique, non il n’apporte pas grand chose au genre si ce n’est pour ainsi dire rien, et pourtant il n’en reste pas moins l’un des meilleurs opus de la licence à mon goût.

Returnal c’est le jeu du dépassement de soi par excellence tant par l’exigence de son gameplay que par l’absence d’un système de sauvegarde à proprement parlé (en tout cas à sa sortie). Si le sentiment de frustration fait partie de l’expérience, il n’en ressort pas moins exceptionnel par son concept original et unique et par son univers fascinant.

And the winner is…

J’avais à la base prévu de mettre 2 voir 3 jeux de plus dans ce top mais je me suis rendue compte que malgré le plaisir certain que j’avais éprouvé en y jouant, quelques mois après leur sortie ils m’ont finalement moins marqué que ceux cités au dessus (vous me direz, Halo Infinite est encore tout frais dans ma tête alors je triche un peu). Je pense notamment à Ratchet & Clank Rift Apart, que j’ai adoré mais que je finirai probablement par oublier au fil que le temps passe. Bref, passons à mon meilleur jeu d’action/aventure de l’année…

Suis-je prévisible? Oui, très probablement mais Judgment fait partie de ces jeux dont je me souviendrai aussi longtemps que je le peux. Judgment s’est révélé être une licence qui dénonce, ici le système judiciaire japonais. D’une écriture brillante, Judgment, spin-off de Yakuza, mérite clairement d’être une licence à part entière loin de la saga dont il est inspiré. Comme pour Shin Megami Tensei et Persona, Yakuza et Judgment sont deux licences indépendantes qui se complètent.

Catégorie meilleur RPG

Cette année, j’ai vu un nombre incalculable de RPG défiler sous mes yeux. Et plus particulièrement des RPG japonais. La raison? En vieillissant je me rend compte que je m’identifie beaucoup plus aux propos et aux personnages des RPG japonais qu’à ceux des RPG occidentaux. Et voici ceux que je vous conseille de faire, et celui que vous devez absolument faire.

J’ai regretté d’apprendre que les ventes de Neo The World Ends With You n’aient pas atteint les objectifs de Square Enix. NTWEWY c’est le coup de cœur auquel je ne m’attendais pas notamment grâce à son scénario original et son ambiance musicale « groovy ».

Je pourrai encore vous citer beaucoup de défauts d’YS IX et pourtant plusieurs mois après, j’ai encore le jeu en tête, ses combats, son univers, son scénario et le sentiment de manque une fois l’aventure terminée. Indéniablement un des meilleurs RPG japonais que j’ai fait cette année.

Mon premier Tales of mais certainement pas mon dernier. Un jeu au grand cœur, aux propos maitrisés et à l’univers fascinant. Je l’ai attendu et il ne m’a pas déçue. Encore un RPG japonais qui m’a convaincue du tournant de mes préférences en matière de jeux vidéo.

And the winner is…

Ils pourraient tous les 3 gagner dans cette catégorie tant ils sont tous les 3 différents les uns des autres et pourtant ma préférence est allée vers lui:

Rien que pour sa bande son, il faut le faire. Pour sa bonne humeur et ses personnages aussi. Et pour la nervosité et l’originalité de ses mécaniques de combats, c’est une certitude.

Catégorie meilleur jeu indépendant

Les années précédentes j’avoue ne pas avoir jouer à beaucoup de jeux indés, il faut dire que je suis particulièrement sélective vu le nombre de jeux proposés. Alors oui, je le suis peut-être trop me faisant passer à côté de nombreuses pépites de la scène indé mais je me suis tout de même intéressée à beaucoup d’entre eux cette année. Et voici ceux que je retiens le plus.

Le statut de Bloober Team au rang des développeurs indépendants est discutable, j’en convient, et cela reste assez ambigu. Mais je m’autorise à mettre The Medium dans cette catégorie. Initialement prévu au lancement de la Series X, The Medium est finalement sorti fin janvier 2021 exclusivement sur la console de Microsoft et a fait son entrée sur PS5 en septembre (d’où la présence de 2 liens concernant ce jeu). Et je l’ai tellement aimé que je l’ai deux fois en moins d’un an, une fois sur chaque machine. C’est pour dire.

J’ai eu la chance de pouvoir faire et tester pour le blog ce petit jeu indé à la somptueuse DA grâce à Just For Games, la référence de la scène en France en matière de distribution. S’il se retrouve dans ce top c’est clairement parce qu’il le mérite. Un petit jeu sans prétention mais qui a tout pour vous transporter dans son univers unique.

The Forgotten City, de base, c’est un mod de The Elder Scrolls V Skyrim qui s’est élevé au rang de jeu à part entière. Et quel jeu! Une pépite indé originale dans lequel le joueur est enfermé dans une boucle temporelle de laquelle il faudra déceler les secrets et surtout en trouver la sortie.

Si Kena et son studio Ember Lab ont été mis sur le devant de la scène grâce à la PS5, il n’en reste pas moins une production indépendante d’une toute petite structure dont il est le premier jeu. Une première étonnante grâce à sa technique qui n’a rien a envier aux grosses productions du genre. Alors, non, Kena n’a rien de révolutionnaire et n’invente rien mais il n’en reste pas moins un excellent jeu qui réussit même à surprendre avec sa difficulté à la « Souls-like » (notez l’importance des guillemets).

And the winner is…

Que des jeux que j’ai adoré, que des jeux qui se démarquent à leur façon mais un seul que je retiens tout particulièrement:

Bien que je n’ai pas une grande expérience des jeux indés, et malgré le peu de jeux que j’ai fait, c’est The Forgotten City qui a le plus fait chaviré mon cœur. Un postulat de départ original et une aventure qui l’est tout autant, c’est le genre de productions que j’aime soutenir comme je peux! Si vous n’y avez pas encore joué, foncez (en plus il est dispo dans le Game Pass je dis ça je dis rien).

Catégorie de la meilleure surprise

Il y a des jeux qu’on attend pas forcément et qui pourtant réussissent à nous surprendre au plus haut point. Il y a aussi des jeux dont on craint le résultat final et qui finalement s’avèrent être de véritables coup de cœur. Et puis, il y a des jeux dont on avait oublié l’existence, qui sortent dans l’anonymat le plus total et qui, une fois terminés, mériteraient tellement plus d’être mis en lumière. Un top 3 de mes meilleures surprises, mais laquelle gagnera?

Je pense être l’une des seuls, voir la seule, à mettre Outriders dans les jeux marquants dans le bon sens du terme. Alors oui, il n’est pas parfait, il a cruellement manqué de contenu endgame pour réussir à me maintenir dans son univers, et pourtant j’y ai passé une centaine d’heures. Une excellente surprise en ce qui me concerne notamment grâce à son gameplay addictif. J’espère pouvoir prendre le temps de m’essayer à nouveau contenu.

Guardians of The Galaxy c’est le jeu pour lequel on peut se hyper à son annonce et qui fait tout retomber en une fraction de seconde. Oui, ça a été mon cas quand Square Enix a dévoilé le jeu lors de son Square Enix Presents de l’E3 en juin 2021, la faute à des phases de gameplay qui paraissaient mollassonnes. Et pourtant, le voici, ici, dans ce top de mes meilleures surprises pour mon plus grand plaisir.

Chorus c’est le jeu dont on a oublié l’existence après son annonce. La faute à l’absence de communication et ce jusqu’à sa sortie. Chorus c’est le jeu qui intrigue sans trop savoir à quoi s’attendre. Et Chorus c’est le jeu dont il ne faut pas passer à côté.

And the winner is…

Entre deux, mon cœur balance mais il faut faire un choix, que voici:

Chorus et Guardians of the Galaxy se tiraient la bourre pour accéder au précieux prix de meilleure surprise tant ils ont été de véritables coup de cœur et d’excellentes surprises de cette fin d’année très (trop?) riche en jeux vidéo. Mais si l’adaptation des gardiens semblent avoir conquis le coeur de nombreux joueurs grâce à la communication de son éditeur et de son développeur, Chorus mérite d’être un peu plus mis en lumière pour de nombreuses raisons que je vous laisse découvrir dans son « test ».

Catégorie de la plus grosse déception

Si vous me connaissez un tant soit peu, vous savez que j’adore aimer un jeu mais déteste ne pas en aimer ou en tout cas avoir été déçue par certains d’entre eux. Malheureusement on ne peut pas tout aimer, mais ma ligne éditoriale veut que j’essaye de toujours en tirer du positif pour tous ceux qui pourraient l’aimer à ma place. Et voici ces jeux que j’ai attendu et que j’espérais aimer mais qui finalement m’ont déçue.

Véritable hommage aux survival-horror d’antan tels que Resident Evil et Silent Hill, je me suis rendue compte avec Tormented Souls que si c’était bien avant, l’évolution de certains genres et le tournant qu’ils ont pris est vital pour que je puisse les apprécier. Et le survival-horror en fait partie. Tormented Souls n’est pas un mauvais jeu, loin de là, mais le style d’époque n’est clairement plus fait pour moi et l’avoir fait m’a permis de m’en rendre compte.

Impossible d’imaginer que Scarlet Nexus allait se retrouver dans les déceptions de l’année après avoir fait sa démo quelques mois avant sa sortie. Et pourtant parfois une démo peut nous convaincre de faire un jeu qui lui nous fera déchanter une fois finit. Malheureusement sa mise en scène trop statique et ses nombreux dialogues qui manquent souvent d’intérêt valent à Scarlet Nexus de se retrouver ici aujourd’hui.

Je m’énerve moi-même d’avoir été déçue par Astria Ascending car il faisait partie des jeux indés que j’attendais énormément. Peut-être trop. Malheureusement le jeu franco-japonais semble avoir voulu trop en faire pour essayer de se démarquer. En revanche, je n’ai à redire sur sa somptueuse direction artistique.

A force de faire beaucoup de JRPG tout au long de l’année, il y allait forcément y en avoir quelques uns en deçà des autres. C’est le cas de The Caligula Effect 2, car s’il se dote des codes de ses concurrents, en ressortira malheureusement le négatif avant le positif. Pour autant, je ne regrette pas de l’avoir fait tout comme je ne regrette d’avoir fait les jeux cités au dessus.

Pas de gagnant dans cette catégorie, je n’ai pas envie d’en descendre un plus que les autres, je n’ai pas envie de vous rebuter à les faire non plus. Sachez juste qu’ils sont susceptibles de vous décevoir et ne pas être à la hauteur de vos attentes.

Catégorie jeu de l’année

La voici enfin, la catégorie que vous attendiez tous, celle où j’y appose les meilleurs jeux auxquels j’ai joué cette année. Bon, par souci de cohérence, Persona 4 Golden n’est pas présent dans ce top, mais sachez qu’il y aurait totalement eu sa place malgré ses 13 bougies. Au total 3 jeux se sont démarqués dont un sorti en 2019 mais qui est ressorti sur nouvelle génération alors ça compte quand même (clin d’œil).

Alors que tous les yeux sont rivés sur son spin-off Persona, la saga mère, Shin Megami Tensei, est revenue dans un nouvel épisode numéroté, et quel retour! Si l’évidence a voulu qu’il se retrouve dans mes meilleurs jeux de l’année, le contraire m’aurait profondément attristé. Mais non, il s’est révélé être aussi dantesque que je l’imaginais.

Evidemment, j’ose espérer que vous avez fait semblant d’être surpris de voir la suite de Judgment dans ce top du top de l’année. Et il ne pouvais en être autrement. J’ai adoré le premier, il est d’ailleurs également présent dans ce bilan 2021, et bien j’ai encore plus aimé sa suite. Une fois de plus, Judgment dénonce un sujet fort: le harcèlement scolaire, ses conséquences et la façon dont la justice gère ce genre de cas. Un jeu poignant!

Sorti en 2019 mais dont je suis totalement passée à côté à sa sortie, je m’étais fixé le but de faire A Plague Tale Innocence en 2021. Et le hasard a voulu que sa mise à niveau PS5/Xbox Series sorte à l’été dernier, au moment même où j’ai eu un peu de temps pour le faire. J’en avais entendu que du bien mais j’étais loin d’imaginer à quel point ce jeu est une pépite. Fait à 100% sur PS5 pour le reterminer à 100% dans sa version PS4 juste après tant je n’étais pas rassasiée de sa qualité. Et pour ceux qui ne sont pas encore au courant: c’est un studio français qui est à l’origine de cette merveille.

And the winner is…

Roulements de tambours…

Faites mine d’être surpris mais oui, mon GOTY, comme on dit, c’est lui. Et de loin. J’ai espéré qu’on le voit un peu plus dans les différentes remises de prix, les Game Awards en tête de liste car il le mérite. Il mérite qu’on le mette en avant de par le message poignant qu’il véhicule. Alors non, mes récompenses ne valent pas grand chose dans la sphère vidéoludique mais Lost Judgment a été pour moi le jeu le plus marquant de cette année. Un jeu à l’écriture brillante, aux propos justes et aux thèmes déchirants. Un grand merci à RGG et Sega pour cette perle, cette licence que je souhaite revoir le plus possible surtout si elle nous propose une expérience scénaristique aussi mémorable et forte à chaque nouvel opus.

Vous vous doutez bien que je n’ai pas pu tout faire cette année, à mon grand regret. Ainsi pas de Metroid Dread, pas d’Alan Wake Remastered ni même de Pokémon Diamant Etincelant et Perle Scintillante, ce n’est pas faute de les avoir acheté day one mais la fin d’année a été particulièrement chargée et j’ai malheureusement dû faire des sacrifices. Je rattrape d’ores et déjà mon retard avec 13 Sentinels Aegis Rim dont mon avis arrivera dans les jours à venir. Pour les autres, j’espère pouvoir les caler tout au long de l’année. J’en profite pour vous (re)souhaiter à tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année! En espérant qu’elle vous sourit, que vos projets et rêves se réalisent mais pas au détriment de votre santé. A très bientôt pour de nouvelles aventures ici même!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :