[Premières Impressions] Balan Wonderworld: Que faut-il en attendre?

Alors que beaucoup suivaient de près (ou de loin) la nouvelle production de Yuji Naka, créateur de Sonic (entre autres) et le character designer Naoto Ohshima, Balan Wonderworld s’est offert un petit avant goût dans une démo disponible depuis le 28 janvier sur PS4, PS5, Xbox One et Séries, Nintendo Switch et PC.

Balan Wonderworld a-t-il su se montrer sous son meilleur jour? J’ai essayé cette démo sur PS5 et Nintendo Switch, et en voici mes premières impressions. S’annonce t-il aussi merveilleux qu’on l’imaginait?

La démo propose d’essayer pas moins de 3 mondes et un combat de boss. Un contenu généreux qui permet de se faire une première impression de ce qui nous attend le 26 mars.

Cette version de démonstration de Balan Wonderworld démarre en grandes pompes grâce à une courte cinématique fabuleusement belle. Sublime mais qui ne nous aiguille aucunement sur ce que va éventuellement nous raconter le jeu. Suite à ça, nous sommes directement propulsé dans le choix de notre personnage : Léo ou Emma. Pas de création à proprement parler, le jeu propose 4 looks créés par défaut pour chacun.

Une fois passée cette étape, nous arrivons sur L’île des Tims, monde dans lequel il nous sera possible d’améliorer les compétences de notre personnage et d’où nous avons accès aux différents récits. Nous pouvons donc nous lancer dans le premier acte du premier monde « L’homme qui s’insurge contre la tempête« .

On plonge donc dans ce premier niveau qui nous révèle, aux premiers abords, les intentions de Balan Wonderworld. Côté gameplay, Balan Wonderworld fait dans la simplicité enfantine. Se déplacer et sauter/utiliser la compétence du costume porté, sont les seules mécaniques que le jeu propose. On parcourt donc ces niveaux à la recherche de costumes, de joyaux et de trophées Balan, sans trop savoir pourquoi ni le but de tout ça. Les quelques ennemis qui montrent le bout de leur nez peuvent être vaincus en leur sautant sur la tête, boss inclut (c’est en tout cas valable pour le premier).

Quoi qu’il en soit, les 3 mondes proposés dans cette démo mettent l’accent sur l’utilisation omniprésente des divers costumes présents dans le jeu et leurs compétences. Saut en hauteur, saut en tourbillon, saut en longueur, crachat de flammes d’un petit dragon, et j’en passe pour vagabonder dans ce platformer 3D. Il faudra néanmoins faire attention à ne se prendre de coups, un seul suffit à nous faire perdre le costume porté, suite à quoi il faut récupérer une clé pour le redébloquer.

Version Nintendo Switch
Version PS5

Les mondes suivants semblent du même acabit, bien qu’ils proposent de se rendre compte de la multitude de compétences possibles grâce aux costumes, de leur level design et d’une légère augmentation de leur difficulté d’accomplissement.

La direction artistique du monde merveilleux de Balan se veut très coloré, c’est assez plaisant à regarder si toutefois on ne s’arrête pas au reste. En effet, sur PS5, le résultat est particulièrement net mais indéniablement vide. Sur Switch, c’est clairement moins clinquant, on notera l’aliasing prononcé (en mode portable), une distance d’affichage risible, et quelques chutes de framerate. Evidemment, la puissance des 2 machines n’est pas comparable, pour autant on a vu le potentiel de la Switch sous un jour meilleur, et la DA globale du jeu ne semble pas être si gourmande en ressources que ça.

Alors que je m’attendais à un jeu dont le but était purement nostalgique des années 90, je ne me suis pas sentie cliente pour Balan Wonderworld, malgré mon âme d’enfant, qui semble s’adresser à un jeune public et semble parfait pour un premier pas et une première prise en main à la manette. Malgré tout, on en conviendra, qu’à l’heure actuelle, la Nintendo Switch à son lot de jeux de plateformes à proposer ainsi que les autres supports sur lesquels Balan Wonderworld est prévu de sortir (les Playstation ont Sackboy A Big Adventure ou encore Astro’s Playroom, les Xbox quant à elles ont Ori ou encore Super Lucky’s Tale). Ainsi, dans l’état actuel, Balan Wonderworld peinera sans aucun doute à trouver sa place parmi ces productions. Si son gameplay se veut simpliste, la plus grande force qu’aurait pu avoir cette démo est un avant goût de son scénario, si scénario il y a évidemment. Un report pourra-t-il lui être bénéfique?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :