[Lecture Geek] Dragon Quest: Emblem of Roto Returns

La saga Emblem of Roto est de retour dans ce one shot nommé Emblem of Roto Returns, cette fois-ci aux mains de l’éditeur Mana Books, devenu leader dans les adaptations de jeux vidéo en manga (Persona 3 et 5, Sekiro, etc…), qui lève le voile sur les origines de 3 personnages plus ou moins emblématiques du manga original des éditions Ki-Oon et de sa propre série, Emblem of Roto: Les héritiers de l’emblème.

  • Editeur: Mana Books
  • Auteur: Kamui Fujiwara, Junji Koyanagi/SQUARE ENIX
  • Date de sortie: 27/08/2020
  • Prix: 7€90
  • Série en one shot, 1 seul tome

Synopsis

Replongez-vous dans l’univers de la série Dragon Quest: Emblem of Roto (Ki-Oon) et découvrez trois nouveaux récits centrés sur la genèse des personnages d’Aster, de Jagan et de Kadal!

Comment Aster a-t-elle renoncé à sa féminité pour devenir le troisième héritier de Roto à la place de son frère? Comment, au cours d’une épreuve tragique, Jagan est-il devenu le roi du mal? Enfin comment Kadal, le seigneur de la Sagesse, a-t-il été confronté aux démons préparant l’avènement du Dieu de la terreur, futur ennemi juré des héros de Dragon Quest: Emblem of Roto? Vous saurez tout grâce à ce volume inédit!

Mon Avis

Il met en valeur 3 des personnages qui auront marqué la série original de Ki-Oon, Emblem of Roto, ou encore de Emblem of Roto: Les héritiers de l’emblème de chez Mana Books dans de très courts récits, mêlant planches classiques et récits racontés façon résumé de l’événement marquant qui succède dans la série mère. Dans un premier temps, nous découvrons l’histoire d’Aster, devenue guerrière récurrente dans les 2 séries, dans un récit poignant durant lequel il nous est expliqué comment et pourquoi elle succède à son frère Aroys. Nous découvrons ensuite, Jagan, l’un des principaux personnages d’Emblem of Roto, et les origines de son couronnement en tant que roi du mal pour finir avec Kadal, personnage probablement le plus reconnu des 2 séries Emblem of Roto pour aider les héros à vaincre le mal.

DRAGON QUEST SAGA EMBLEM OF ROTO RETURNS ©2005 Kamui Fujiwara, Junji Koyanagi/SQUARE ENIX CO.,LTD. ©2004 SQUARE ENIX CO,.LTD. All Rights Reserved

Côté dessin, si on reste loin de la patte d’Akira Toriyama des jeux, on se laisse transporter facilement tant par l’univers que par ces récits qui, sur un ton très RPG-esque, arrivent à remettre certains événements dans leur contexte. Le plaisir de lire est bel et bien là et la découverte de ces histoires, bien que très courtes, confirment (ou dévoilent pour les néophytes) l’ampleur du potentiel de Dragon Quest en manga. On apprécie également les quelques pages en couleur à chaque début de récit.

A lui seul, ce seul et unique tome ne présente pas vraiment grand intérêt. Les récits sont courts et très rapides à lire, mais on le sait le plus gros du contenu est ailleurs. En revanche, il permet de compléter à merveille les 2 séries pour les fans, ou encore l’envie de creuser un peu plus pour les autres. Car il évoque bon nombre de personnages sans réellement connaître leur rôle ou leurs liens avec les personnages présentés ici. Ainsi, Emblem of Roto Returns dévoile 2 enjeux majeurs, celui de replonger les fans dans la série, racontant les origines de personnages découverts depuis 2014 (en France) mais aussi de donner l’envie aux autres de démarrer la série, en lui donnant cet aspect « d’avant goût » à la série originale.

DRAGON QUEST SAGA EMBLEM OF ROTO RETURNS ©2005 Kamui Fujiwara, Junji Koyanagi/SQUARE ENIX CO.,LTD. ©2004 SQUARE ENIX CO,.LTD. All Rights Reserved

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :