[E3 2017] Conférence Playstation: du gameplay et de la VR

Après un E3 2016 phénoménal, le dénouement de la conférence de cette année se jouait à pile ou face. Soit la firme nippone faisait encore mieux, soit elle décevait. Après un début de salon assez mou et l’arrivée inattendue d’un Ubisoft en pleine forme, on attendait plutôt assez Sony au tournant quant à sa réponse à Microsoft et son Xbox One X.

Des exclus et du gameplay

Après une courte introduction musicale, Shawn Layden a une nouvelle fois fait une entrée pleine d’élégance avec un seul mot à la bouche: des jeux, encore des jeux et toujours des jeux. La force de Sony se place aujourd’hui dans sa capacité à nous amener des jeux, dont énormément d’exclusivités, avouons que l’intention ne peut être qu’excellente.

La conférence ouvre son bal aux couleurs d’Uncharted: The Lost Legacy, DLC stand alone d’Uncharted 4 mettant en scène 2 héroïnes qui ont de la poigne, Chloé d’Uncharted 2 et 3, et Nadine du quatrième épisode. Toujours prévu pour le mois d’août de cette année, sa présence sans grosse surprise faisait plaisir à voir, mais on imaginait une entrée un peu plus dantesque.

S’en est suivi l’annonce de Horizon Zero Dawn The Frozen Wilds, une extension aux aventures de la belle Aloy. Pas grand chose à dire, c’est toujours aussi beau, c’est toujours aussi prenant, à voir par la suite quant à sa durée de vie et son intérêt.

Cette conférence a également marqué le grand retour de Days Gone, ce World War Z like exclusif PlayStation que nous avions découvert l’année dernière. Cette fois-ci Sony nous a offert une belle séquence de gameplay, nous montrant qu’il ne s’agira pas que de combattre des hordes de zombies. On aura pu lui attribuer un petit côté Tomb Raider/Uncharted/The Last of Us, un mélange plutôt intéressant, mais qui j’espère saura se faire oublier au travers d’une réelle identité.

Nous avons également pu revoir le sublime God of War, Detroit Become Human, le prochain Quantic Dream (qui soit en dit en passant est le seul à ne pas trouvé d’année de sortie pour le moment), Spider-Man d’Insomniac Games qui a su se révéler de manière assez intense grâce à une vidéo de gameplay très réussie qui a convaincu une nouvelle fois énormément de joueurs, dont je fait partie, à suivre les aventures futures de l’homme araignée.

Pour l’instant, bien que déjà connus de tous depuis l’année dernière, Sony marque un sans fautes en termes d’exclusivités.

Un joli duo de surprises

Mais Sony sait toujours comment nous surprendre, et ont profité de cette conférence pour annoncer le retour de Monster Hunter autre que chez Nintendo grâce à Monster Hunter World. Prévu pour PS4, Xbox One, et PC en 2018, il faut avouer que cette annonce était plutôt inattendue, et à su créer un certain moment d’émotion.

S’en est suivie la grosse surprise de cette conférence, le retour de Shadow Of The Colossus de Fumito Ueda, véritable maître d’oeuvre en matière de direction artistique, dans un remake qui semblera être de qualité. Qu’on adhère ou pas au concept de remake/remastered, ce fut un grand moment d’émotion et de nostalgie.

La VR également présente

La réalité virtuelle était très attendue et nous n’aurions pas imaginé cette présentation sans réalité virtuelle. Le catalogue étant encore très maigre, il était indispensable de rassurer le million de possesseurs de PlayStation VR, et pour ma part ce fut le cas. Bien évidemment, je vais éviter de mentionner l’expérience VR de Final Fantasy XV en mode pêche simulator qui se veut être bien plus qu’une déception.

En tout cas, ce que l’on ne peut pas affirmer c’est que Bethesda ne croit pas en la VR. Après Doom VFR (pour le moment uniquement prévu sur PC) et Fallout 4 VR, ils se sont alliés à Sony pour nous présenter Skyrim VR. « Encore? » Skyrim sera littéralement partout. Une annonce qui pour ma part m’intéresse énormément rien que pour la durée du vie du titre. En tout cas, The Elder Scrolls V va me coûter très cher en commençant par sa version Switch.

Toujours dans le thème de la réalité virtuelle, c’est Supermassive Games, papas d’Until Dawn et Until Dawn Rush of Blood qui font leur petit bonhomme de chemin pour le casque de Sony. Grâce à The Inpatient et Bravo Team (qui semble compatible avec notre bel Aim Controller fraîchement acquis grâce à Farpoint), le studio va certainement nous faire vivre de beaux moments de frousses et du shoot.

Une petite touche poétique sera également de la partie grâce à Moss qui ne manquera certainement pas de me faire lâcher quelques larmes dans le casque.

La minute Activision

Bien évidemment, l’alliance PlayStation/Activision nous a permit de découvrir ou redécouvrir les futurs blockbusters de l’éditeur, Call of Duty WWII et Destiny 2.

A ce jour, je ne sais pas trop quoi penser de ce prochain COD, probablement un bon retour aux sources en terme de campagne solo, mais une certaine appréhension quant à son multijoueurs et surtout ses joueurs. Dans tout les cas, il part d’une très bonne intention de la part de Sledgehammer Games qui semblent vouloir faire un peu oublier futurisme présent dans la licence depuis bien trop longtemps.

La bande-annonce vend clairement du rêve mais on sait tous pertinemment que ça ne se passera pas du tout comme ça.

Je clôturerai ce récapitulatif avec Destiny 2. Après plus de 1400 heures passées sur le premier opus de cette jeune licence, la raison voudrait que je ne m’y intéresse pas mais mon cœur, quant à lui, ne peut s’empêcher d’être admiratif. Admiratif de l’univers, mais surtout des promesses que Bungie sont en train de nous faire. Peut-être que finalement je pourrai leur laisser une seconde chance.

Conclusion

Ce n’est pas sans déception que j’ai suivi cette conférence que j’aurai aimé être aussi épique et surprenante que l’année dernière. Je vous avoue que quelques minutes de gameplay de Shenmue III m’auraient comblée. Je reste même encore très étonnée de l’absence de The Last of Us 2, dont la présence était pour moi une certitude. Le line-up était tout de même solide mais manquait peut-être un peu de fantaisie. En tout cas, la fin d’année ne sera pas réellement marquée par PlayStation qui semble avoir tout miser pour l’année prochaine. Il faudra donc s’armer de patience avant de mettre nos mains sur tous ces jeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :