[Coup de Gueule] Le respect s’est perdu

Comme si je n’avais pas assez d’articles en cours d’écriture, j’ai decidé de me lancer dans mon premier article coup de gueule et ai decidé d’en faire une priorité. Cela fait un moment que cet article me trottait dans la tête sans jamais me décider à l’écrire par respect pour l’avis de chacun. Mais il semblerait que depuis un moment, le respect n’existe plus. 

Aujourd’hui, nous ne respectons plus le travail que peut fournir une personne ou une équipe, et les réseaux sociaux pullules de pleurnicheries en tout genre. Les principales cibles que je peux voir qui en sont victimes? Les jeux-vidéos et le cinéma. 

En ce qui concerne notre précieux univers du jeu, quand on analyse bien tous les commentaires, difficile d’ignorer que chaque jeu passe par un lot de critiques incéssantes et parfois sans jamais voir une critique positive ou même constructive. Donner son avis est une chose, relativiser et aller au delà de détails insignifiants en est une autre. 

Beaucoup se plaignent que les développeurs se reposent sur le fait de pouvoir mettre à jour les jeux pour éviter de les finir à temps. Mettons nous un peu à la place de ces personnes, qui créent des jeux, qui ne sont pas dupes, dans tous les cas, les retours ne seront jamais tous positifs, et de toute façon, nous, joueurs, ne sommes strictement jamais satisfaits. Dans les jeux, nous voulons le beurre (les graphismes), l’argent du beurre (le monde ouvert), le derrière de la crémière (le scénario) et le tout avec un développement qui ne dure pas plus de 6 mois et sans le moindre petit bug. Donc oui, de nos jours les mises à jour sont devenues monnaie courante, parfois pour améliorer l’expérience et satisfaire les chouineries des plus insistants, au détriment de l’expérience des autres. 

Conséquences de tout ça? Cela peut aller de l’arrêt purement et simplement d’une licence jusqu’à la fermeture d’un studio. Le dernier en date? Evolution Studios, développeur  de Motorstorm et Driveclub. Cela valait-il vraiment le coup d’autant bousiller ces jeux sur la Toile? Au final, nous avons eu ce qu’on méritait. 

 

Le beurre, l’argent du beurre, et le derrière de la crémière
 
Aujourd’hui, c’est Final Fantasy XV, attendu depuis bientôt 10 ans, qui fait l’objet de critiques sur sa dernière démo. « C’est moche. » « C’est du plagiat de Kingdom Hearts. » « Ça n’a aucun intérêt. » Et j’en passe. J’ai remarqué que certains prennent et se servent des infos qui les arrangent. La Platinum Démo est une démo technique, qui ne sera pas dans le jeu final, qui a été développée pour nous faire patienter, et donc qui n’est absolument pas représentative du jeu du 30 septembre 2016. Personnellement, après tout ce bashing, cela ne m’étonnerait pas que ce Final Fantasy soit le dernier. 

 

Le jeu sort fin septembre et il est toujours pas fini? Honteux!
 
Bien évidemment, ce ne sont que quelques exemples parmi tellement d’autres. 

Vous en voulez un autre? Vu que je suis en plein dedans, parlons un peu The Division et sa Dark Zone. Alpha, bêtas, à sa sortie nous savions tous ce qui allait nous attendre si nous mourions: une grosse perte de points d’expérience et de fonds DZ. Oui, c’est vrai, parfois c’est à en mordre la manette. Et aujourd’hui? Les pleureuses ont parlé, la DZ est tout simplement devenu un Call of Duty. 

Note du patch 1.0.2

Se balader et farmer tranquillement en DZ est devenu mission impossible sans croiser ces joueurs qui font les beaux et veulent prouver que c’est eux qui ont la plus grosse. 

 

Z’êtes trop bêtes. Z’avez rien pigé.
  
Côté cinéma, c’est probablement encore plus malsain que ça. Souvenez vous de Joss Whedon qui s’est fait traiter de sexiste sur Twitter envers le personnage de Black Widow qu’incarne la belle Scarlett Johansson dans Avengers 2, l’Ere d’Ultron (au passage, faudra qu’on m’explique, je n’ai toujours pas cerné le sexisme de ce film). Résultat des courses? Le réalisateur ferme son compte sur le réseau social. « Mais non c’est pas à cause de ça! » Peut-être pas entièrement mais je pense que ça  a joué. 

Plus récemment, c’est Zack Snyder, réalisateur de Batman V Superman, qui fait l’objet d’une pétition pour ne pas qu’il s’occupe du film « La Ligue des Justiciers ». Sérieusement? Une pétition! Ne pas avoir aimé le combat entre les deux super héros majeurs de DC, c’est une chose, dans le pire des cas vous n’achèterez pas le Blu-ray. Mais de là à faire signer une pétition, à croire que les gens n’ont vraiment pas grand chose à penser dans leur vie. 

 

Choix judicieux pour le terme « défoncer » (Article d’ecranlarge.com)
 
L’argument qui sort de toutes les bouches c’est « j’ai payé donc j’estime avoir le droit de… ». Donc, payer une place ou un jeu permet de ne pas respecter le travail qui a été fourni. La prochaine fois que j’irai au restaurant et que mes papilles n’auront pas été satisfaites, je porterai plainte et ferai fermer l’établissement! Ça m’apporterait quoi? Pas grand chose, dans tous les cas je n’y serai pas retournée, je punirai juste ceux qui appréciaient. 

Le jeu et le cinéma ont bien changé, tout ça parce que la communauté s’en donne à cœur joie et pousse les créateurs à faire tout le contraire de ce qu’ils auraient imaginé faire.

J’anticipe déjà les personnes et commentaires qui ne seront pas d’accord avec moi. Chacun son avis. Faites un jeu, tournez un film, et croulez sous les mauvaises langues qui ne vous respectent pas. 

Je ne pointe personne du doigt en particulier et je persiste à respecter l’avis de chacun. Il faut juste apprendre à bien choisir ses mots et à ne jamais mettre de côté les points positifs. Sujet clôt.

Mise à jour: Bien évidemment, le sujet de cet article peut-être à double tranchant, je cite un commentaire qui dit à juste titre que « tout n’est pas tout blanc ou tout noir ». 

21 commentaires sur “[Coup de Gueule] Le respect s’est perdu

Ajouter un commentaire

  1. Je viens de lire et même si, me concernant, je valide la plupart de tes propos, je trouve que ça manque un peu de nuance. Tout n’est pas tout blanc ou tout noir. Certains de nos chers développeurs/éditeur (pas tous) nous prennent également pour des vaches à lait. Pour ma part, les DLC’s, les early access et les bêtas « paresseuses » qui mènent irrémédiablement à des sorties de releases « non-finalisé », ne sont que le résultat de dérive que NOUS les joueurs, avons laissé se mettre en place…Oui nous râlons, souvent trop, je suis aussi d’accord avec toi, mais il y a des combats qui méritent d’être mené. On peut avoir une passion tout en restant critique sur celle-ci. ^^

     » Si la critique est positive et constructive, elle permet de se remettre en question et de se tenir sur une ligne de conduite. Au final, tout le monde en sort gagnant. »

    Avis personnel, bien sur. ^^

    Aimé par 2 personnes

    1. Entièrement d’accord avec toi, certains développeurs profitent de nous aussi. L’article manque effectivement de nuances de ce côté là, en fait je pointe surtout du doigt ces critiques qui peuvent être parfois gratuites. Je recite le cas FF XV, qui subit beaucoup alors que le jeu final ne sort que dans plusieurs mois. Et ce côté des réseaux sociaux qui en ce moment m’énerve au plus haut point.

      J'aime

      1. Grosse erreur de la part de SquareEnix, d’après moi. Il n’aurait même pas du proposer cette démo pour le grand public, vu que le joueur lambda ne sais pas faire la différence entre une démo technique et un aperçu réel de gameplay. Duscae était bien plus représentative de ce que le jeu final sera et il aurait du nous laissé sur cette « plutôt » bonne impression. Je ne les blâme pas, je les remercie d’avoir fait cet effort…mais au final, ça leur fait du tort et c’est bien dommage….m’enfin, il sera mien le jour de la sortie. Je n’ai jamais raté un épisode depuis le 5 sur la console de mon frère et je ne vais pas commencer aujourd’hui. ^^

        Aimé par 2 personnes

  2. Après lecture ; je vois ce dont tu parles… C’est un peu ce qui résume le mal (voire les maux) de notre société actuelle. Les interactions et « l’hyperconnexion » font que certains se pensent tout permis… A tort… Je ne suis pas à la recherche de « tout » dans une jeu comme tu le décris, mais je reconnais que beaucoup le sont, et estiment qu’au prix payé, on devrait avoir droit à « TOUT » (1080p ; monde ouvert et scénar) mais je ne pense pas que ça soit vraiment ça qui me tienne… La preuve mon dernier coup de coeur d’un grand studio était Child of light = BO au top et graphismes frais. Ok c’est court, mais je veux pas passer 10 ans non plus dans un jeu, donc voilà.

    Merci d’avoir corrigé les fautes miss. je vais follow tes futurs articles :*

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi d’avoir pris le temps de me lire malgré un mauvais départ entre nous 😉 et merci pour ton commentaire. Je ne recherche pas tout non plus. Le monde ouvert est facultatif, les graphismes peuvent juste être correctes tant que le jeu me tient haleine. En tout cas merci pour ces quelques minutes d’attention de ta part. 😊

      Aimé par 1 personne

  3. Personnellement avec tout ce que je râle ces derniers temps sur The Division (que j’adore) et sur la démo de FF j’ai l’impression d’être visé 😉 (rassure moi je ne le suis pas T_T).
    Visiblement la démo de FF ne donne pas d’aperçu de la qualité du soft, je veux bien le croire, mais du coup je me base sur ce que je vois et je ne parle que de ce que j’ai pu tester. En l’état cette démo n’a aucun argument pour te donner envie de prendre le jeu, surtout si c’est une démo technique et que cela ne révolutionne rien, pire l’aliasing m’a rebuté.
    Pour The Division, je râle sur le jeu car Ubi se repose sur ses échecs au lieu d’en tirer des leçons, et je trouve cela incroyable de la part d’un des majors de l’industrie vidéoludique.
    Nous avons peut être moins de respect qu’auparavant, mais le respect cela se gagne, certains l’ont oublié.
    Ps : j’écris de ma tablette du coup dsl pour les coquilles 😉

    Aimé par 1 personne

    1. J’avais vraiment pas remarqué que tu râlais ces temps-ci. En fait je ne vise pas personne par personne mais plus une communauté. Je suis d’accord que certaines choses peuvent être pointée dû doigts, mon souci c’est que parfois, c’est avec insistance et je me met à la place des devs qui en sont parfois obligé de changer toute l’identité de leur jeu. Par exemple, tant qu’on parle de The Division: dans la DZ on perdait énormément d’XP lorsqu’on mourait. Cela nous permettait et nous obligeait à faire attention face à des mobs ou face à des joueurs. Aujourd’hui, la DZ c’est devenu du CoD: renégat sur renégat à cause de la MaJ qui a tout baissé pour les pleureuses.

      Aimé par 1 personne

      1. Franchement beaucoup, mais je dois avouer que j’ai été relativement déçue sur quelques points ^^

        J'aime

  4. Ah le bashing… Cette immondice titanesque qu’a exploitée à son paroxysme l’utilisation des réseaux sociaux. Un des plus grands reflets, à mon sens, de la connerie humaine de nos jours. Ce n’est pas « venez comme vous êtes » mais « venez sans votre cerveau », à la queue leu-leu dans l’intolérance.

    L’utilisation rationnelle du « libre arbitre » en voie de disparition…

    Bon article en tout cas, cela va sans dire !

    Aimé par 1 personne

  5. (Après relecture voici la dernière version corrigée ! Merci )

    Tout est dit pour l’instant comme tu dis !

    Je partage entièrement ton avis et cela me ravit d’enfin lire ce genre de propos. Marre des irrespectueux intransigeants pas fichus de réaliser autre choses que des critiques vides de sens et combien désastreuses sans parler de l’orthographe. Le consommateur a des droits mais des devoirs aussi … on oublie cela à tous les échelons de la société … non ?!

    Vous êtes des spécialistes ? Depuis quand ? Reconnus par qui ? Par la loi du troupeau éructant mais ne sachant
    pas où il se rend …Non ! Tout n’est pas mauvais et tout ne va pas mal, prenez le temps d’observer correctement et méditer vos propos avant de les exprimer, au lieu de les cracher. Tout le monde en sortira grandi ! Au lieu de répandre le fiel qui au final vous éclaboussera pareil !

    Les jeux ont des enjeux qui hélas succombent à vos propos fiévreux … Où il y avait du neuf et du défi vous imposez la loi du pognon que vous critiquez tant … Rien n’est parfait tout comme vous c’est certain ! Mais pas parfait ce n’est pas totalement imparfait ! La nuance en toutes choses est mère de sauvegarde !

    Ne condamnez pas si vous ne souhaitez pas être condamné !

    Aimé par 1 personne

  6. Je vais commenter un peu à rebrousse poils, quand bien même je suis plutôt de ton avis et plus globalement d’avis que l’anonymat d’Internet et la pensée court termiste et dans le feu de l’action des réseaux sociaux provoquent beaucoup des émois que tu décris.

    Une partie de ce qui est problématique vient de la production des œuvres triple A dont tu parles. Ubisoft en 2014, c’était l’apogée de ça: Watchdogs_Dogs n’aurait pas reçu le backlash qu’il a reçu si le jeu n’avait pas été ostensiblement marketé comme extrêmement beau, ingénieux dans les mécaniques et porteur d’un propos sur le tout connecté et la relation ambigu que l’on a avec nos informations personnelles. Souviens-toi cette publicité débile quand le jeu était encore prévu pour Novembre 2013: « Deux c’est suffisant pour visiter Los Santos » quand le jeu espérait encore faire aussi bien que Rockstar qui passe 5 ans à préparer son jeu, et que finalement on apprenait qu’il était repoussé à Mai 2014. Au final on a quoi? Un monde ouvert correct pour les standards établis aujourd’hui par Ubi (la collectionnite et beaucoup de contenu un peu remplissage) mais avec cette interaction super sympa du hacking à une touche, une physique de voiture qui manque vraiment de soin, une histoire qui vire à la débilité profonde avec un personnage finalement assez antipathique et surtout qui ne tire pas partie de son prémisse de base, et un jeu moins beau que ce qu’il avait été annoncé – très personnellement j’aime bien le jeu et je le trouve bien assez beau pour ne pas me soucier du décalage quant à la présentation initiale de 2012. Et on peut à peu près dire ça de tous les jeux Ubisoft récents, et ça déjà, ça pose un problème fondamental: ils ont tous les mêmes carences, à savoir une super idée de base mais qui se noie dans ce que tous les autres jeux Ubisoft ont fait avant et ont standardisés: le monde ouvert rempli d’icônes, les jeux super beaux mais pas mal buggés, des histoires qui partent bien mais n’aboutissent pas. Au bout d’un moment, les joueurs les plus vocaux et les moins réfléchis, ou même les averages joes qui achètent quatre jeux dans l’année sans se pencher sur le processus créatif, même eux s’en rendent compte et demande plus. Et ça, je pense pas que ça soit un problème de demander si ce n’est plus, au moins mieux.

    Maintenant, je me ferais vaguement l’avocat du diable pour les producteurs/éditeurs de jeu vidéo (les développeurs en particulier dans le triple A, c’est encore un autre problème) qui subissent aussi un phénomène lourdingue; c’est quand les gens qui gueulent, ceux que tu cites dans ton article, ne prennent pas deux secondes pour réfléchir. Soit ils montent encore plus en épingle des choses qui sont de l’ordre du détail, soit n’expliquent pas pourquoi le détail en question est problématique. Typiquement, la question des graphismes qui ne sont pas aussi beaux dans le target-render de présentation que dans le jeu fini, quand le jeu est absolument superbe malgré tout, on s’en fout. Du temps que ça soutient la direction artistique, que ça ne casse pas l’ambiance (ce qui peut être le cas si par exemple tu fais un jeu vachement sur les dialogues en face à face et que tes anims faciales sont dégueulasses), la question des graphismes ne devraient pas se poser dans les termes où elle se pose aujourd’hui. Après, c’est aussi un problème dans la manière dont les jeux sont montrés: si tu me montres le jeu de manière humble et que tu y vas doucement sur les promesses, je serais plus enclin à être surpris quand le jeu sort et que j’y joue VRAIMENT, à savoir en cherchant un minimum à comprendre ce que les devs ont voulu faire du jeu.

    Là clairement sur FFXV, on est sur un problème mixte: Squix balance une démo qui ne rend pas justice au jeu et qui provoquent des réactions négatives appropriées quant à la teneur de la démo, mais à côté de ça, ceux qui pensent et crient que le jeu sera une daube sur la seule base d’une démo visant à montre le système de jour/nuit, de magie un peu et vaguement comment on conduit les voitures, ils sont à l’ouest aussi. Certes, ça ne sert à rien de balancer une démo qui n’est pas polish, ça fait du mal à ton jeu, mais d’un autre côté, c’est évident que l’aliasing et le framerate, c’est des trucs qui se règlent dans les derniers mois et qui ne sont pas encore alarmants au moment où la démo parait sur le PSN.

    (désolé pour le pavet, je ne sais pas faire autrement :D)

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis plutôt d’accord avec toi. En fait, ce qui m’énerve le plus c’est cette éternelle insatisfaction. Je prend l’exemple de CoD. Ghosts est considéré comme « pourri », du coup l’année suivante Sledgehammer nous sort Advanced Warfare. Finalement Ghosts était mieux mais toujours pourri. Et ainsi de suite chaque année. Je ne donne aucunement raison à Activision quant à leurs choix pour cette licence qui semble se perdre et s’enterrer peu à peu, mais je met aussi à la place des devs. « Bon ça n’a pas plus tentons autre chose ». Ou alors « Les gars notre dernier jeu était moche faisons mieux » « Bon c’était plus beau mais le scénario n’a pas plus » etc etc etc… C’est cet acharnement qui m’insupporte vraiment. Ce bashing où quoi que fassent les développeurs rien ne va.

      J'aime

      1. J’entends bien 🙂 Mai c’est aussi de la responsabilité des développeurs de ne pas répondre aux attentes des joueurs. Je sais pas si tu te souviens de la débâcle autour de la fin de Mass Effect 3. Si t’aimes pas la fin, j’ai aucun souci avec le fait de le vocaliser, de dire même massivement, qu’elle ne répond pas aux attentes (en l’occurrence plus à ce qui avait été promis, à savoir une fin qui change en fonction des choix fait dans la trilogie et là encore on retombe dans le piège du marketing qui fait loi). Mais tu peux pas décemment demander aux développeurs de changer leur jeu pour toi. Et le développeur comme son éditeur ne devrait pas faire ce genre choix, de suivre ce que les joueurs attendent.

        Sauf que, quand on a des sommes aussi colossales en jeu, le « seul » moyen (du moins c’est ce que crois les décisionnaires) d’assurer le coup, c’est de s’assurer qu’on répond à une demande précise. Au cinéma c’est les projection test, en jeu vidéo les beta, voire alpha en interne. Et on regarde les tendances aussi, en ce moment c’est la SF plutôt qui fonctionne dans le JV donc on va là.

        Je suis d’accord que l’insatisfaction est étouffante, et d’ailleurs je n’y fais pas gaffe parce que je participe de moins en moins aux débats dans les forums sauf quand je me sens en bonne compagnie, mais au bout d’un moment, si ton ambition est pas juste de vendre des jeux en suivant des tendances, en répondant systématiquement à ce que te dit le public (parfois c’est du bon sens, on s’entend) bah tu réponds pas, tu fais ton truc en t’assurant que tu vas le plus possible dans la direction que t’as donné à la base. Et malheureusement, dans le domaine des AAA, la prime est pas au vrai changement, à la créativité. Elle est juste aux ajustements pour pouvoir tirer sur la corde juste une année de plus.

        Le truc qui me fait un peu tiquer en fait (je suis désolé, je sais que je fais mon relou là 😦 ) c’est juste que t’as l’air de penser (et c’est parfaitement ton droit) que c’est un état de fait qui vient du public actuel, ce qui n’est pas faux. Mais faut pas oublier qu’on vit dans une structure particulière qui conditionne à agir comme ça. L’histoire des graphismes qu’on veut de plus en plus fidèle à la réalité, c’est la publicité des années 80 qui l’a préparé, avec les échanges de pains comme le Blast Processing de la Megadrive VS le Mode 7 de la SNES. Le joueur à la base, il peut rêver avec des légos, des action-figures et ou un gameplay et des graphismes simplistes. Mais l’industrie du jeu vidéo, qui a évolué surtout par la progression technologique (rien qu’à voir le concept de « génération » de console, pour quelqu’un qui vient d’une autre industrie culturelle, c’est un délire) a plus ou moins construit cette idée qu’un bon jeu, c’est un jeu qui tabasse visuellement. Et c’est de plus en plus dur d’impressionner sur ce domaine forcément. Alors que, t’as tout à fait raison, des graphismes « pauvres » au regard de la concurrence ne sont pas synonyme de mauvais jeu (et inversement, il y a qu’à voir la tristesse du contenu et des mécaniques de The Order 1886).

        Je suis entièrement d’accord sur le fait que les râleries permanentes gâche l’ambiance quand on parle de JV (ou d’autre chose d’ailleurs) et que ça ne nous fait même pas parler vraiment des jeux, juste de l’apparat, mais les gens gueulent pas sans raison non plus, dans le sens où on les a nourri pour qu’ils gueulent comme ça (parfois à tort, parfois à raison) et que c’est (un peu) un juste retour des choses pour l’industrie du triple A qui s’est pas mal reposé sur ses lauriers la gen précédente notamment. Effectivement, là où c’est particulièrement chiant, c’est que les gens qui codent, dessinent, composent, mettre leur putain de vie pour sortir un jeu se prennent souvent des volets de bois vert alors que 50% au moins des problèmes des jeux AAA ont à voir avec des décisions marketing et d’éditeurs, donc pas vraiment de créatifs en fait…il y a rien qu’à voir le contenu et « l’histoire » de Destiny pour s’en convaincre.

        Aimé par 1 personne

      2. Destiny. Tu prêches une convaincue. Plus de 1000h passées sur ce jeu. Et pas loin de 300€ dépensés (jouer à 2 peut coûter cher, surtout quand on se laisse tenter par un collector, bref). Et je te rejoins là dessus avec The Division qui (bien qu’en soit, le jeu est très bon) est aujourd’hui déserté faute de contenu et clairement de suivi et qui m’a aussi coûté 2 jeux et un SP. Malheureusement, au jour d’aujourd’hui il est compliqué d’avoir le graphisme réaliste, le gameplay parfait et une créativité de scénario. Le développement d’un jeu coûte déjà assez cher et avoir ce tout serait financièrement et en terme de durée de développement inconcevable. En tout cas, j’apprécie ton point de vue, et tes commentaires sont des plus constructifs, ce qui en fin de compte est le sujet premier de mon article, la critique constructive, intelligente, qui mène à la réflexion et au débat. On a tous des opinions différentes (au passage, bien que The Order 1886 soit une honte en terme de durée de vie, j’ai adoré son univers et sa jouabilité, sauf la bride des armes qu’on t’enlève sans crier gare) mais un simple « c’est de la merde » ne mène à rien et n’aboutit à d’éventuelles futures améliorations. Merci pour tes pavés, j’adore!

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :