[Premières Impressions]The Division: Retour sur la bêta fermée 

  
Disponible depuis jeudi 28 janvier sur Xbox One et le lendemain pour les autres, pour une durée très limitée, la bêta de The Division, le RPG façon MMO d’Ubisoft, fait un carton plein (si, si je vous jure, exemple: sur 8 amis connectés vendredi soir, tous étaient sur la bêta). Et comme beaucoup de joueurs, j’ai voulu essayé, j’ai littéralement fini par souder cette phase d’essai. Et parce que j’aime partager mes avis, j’ai decidé de vous en dire un peu plus.

Annoncé à l’E3 2013, et prévu pour le 8 mars prochain, le jeu d’action MMO post-apocalyptique signé Ubisoft a énormément attiré l’attention des joueurs de par sa beauté graphique hors du commun, une météo évolutive, et des paysages enneigés des plus somptueux. A bientôt un mois de la sortie, le studio français nous propose de nous rendre compte de ce que va être leur nouveau bébé, et nous donne accès à une infime partie du terrain de jeu.  

  
Jusqu’à maintenant je ne savais pas vraiment ce qu’allait être cette nouvelle licence: un simple TPS à monde ouvert ou un MMO à part entière. Puis le mot « Destiny » a commencé à faire surface dans les articles concernant le système de loot. Ne nous emballons pas, c’est peut-être moins pire que ce qu’on pense. 

1. Un New-York post-apocalyptique sublime

  
A chaque nouvelle génération, les joueurs ont forcément de grandes attentes en terme de graphismes et d’évolution, parfois peut-être même un peu trop. The Division a énormément fait parler de lui grâce à son moteur « Snowdrop« , qui comme son nom l’indique se concentre sur les effets de neige. Un énième mensonge pour certains, une réalité pour d’autres, je peux aujourd’hui affirmer qu’Ubisoft ne se moque pas de nous. Ne nous leurrons pas, les premières images qui nous avaient été présentées étaient probablement tirées de la version PC, mais les consoles n’ont absolument pas à rougir. 

Le Division que je découvre est tout bonnement sublime que ce soit en terme de détails ou dans sa globalité. La première scène se déroule dans un hélicoptère qui finit par atterrir dans un véritable no man’s land. Pour le coup, Ubisoft maitrise parfaitement le sujet et nous plonge dans une ambiance que je trouve des plus réussies. 

« Non mais sérieux, arrête, il a encore subit un downgrade graphique c’est inadmissible! » Les histoires de downgrade me passent à 3000 au dessus, cela n’a jamais empêché à un jeu d’être beau, ou plus important encore d’être bon et un plaisir à jouer. Et puis, pour être honnête, je vois pas trop oú est la baisse graphique. Pour l’instant The Division semble être une vraie réussite technique et une très bonne surprise (dédicace spéciale à Watch Dogs qui s’est fait littéralement pourrir et que j’ai particulièrement adoré)! 

  

2. Gameplay et personnalisation

En ce qui concerne le gameplay, je le trouve relativement simple à prendre en main. Si vous aimez le gameplay d’un Splinter Cell, n’hésitez pas, The Division est fait pour vous! Bien évidemment nous n’avons pas accès à tout dans cette phase bêta, ce qui me fait avoir une approche plutôt enthousiaste. En équipe de trois, nous avons relativement fouillé la petite partie de carte qui est à notre disposition, et je pense que le jeu sera particulièrement complet en jouabilité. 

Et forcément tout cela passe par l’obligatoire personnalisation, comme tout MMO qui se respecte. Créer son personnage sera bien évidemment la première étape. Mais Ubisoft ne s’arrête pas là. À l’inverse de Destiny (le jeu de Bungie reviendra souvent dans cet article, étant le seul point de comparaison que j’ai), vous pourrez personnaliser également la tenue de votre personnage à votre guise, quand bien même vous en ayez looté (je reviendrais sur le système de loot un peu plus tard). 

  
Le prochain blockbuster d’Ubisoft est loin d’être simpliste. Le jeu propose, rien que pour une bêta, un large choix de protections d’armures (genouillères, coudières, gants, gilet tactique), d’armes en tout genre, et d’accessoires d’armes (ou communément appelés mods). Bref, encore une fois, contrairement au « MMO » des créateurs d’Halo, je pense qu’il sera bien difficile de trouver un joueur qui utilise les mêmes équipements que vous, et ça, y a pas à dire c’est top! 

3. La Dark Zone

Qu’est ce que c’est y donc? La Dark Zone, ou plus simplement la zone de contamination, est grossièrement parlant la zone PvP du New-York de The Division. Votre passage dans cette zone est quasi obligatoire si vous souhaitez looter ou même acheter de meilleurs équipements. D’ailleurs cette zone permettra d’augmenter votre grade qui vient s’ajouter à votre niveau (augmentable dans la zone « solo »), certains objets en vente nécessitent un certain niveau accompagné d’un certain grade. 

  
Nous entrons dans la DZ en tant qu’agent neutre, pacifiste, en quête de nouveaux objets mais il n’est jamais impossible de croiser les renégats, terme qui désigne les joueurs qui ont « trahi » la Division et s’en sont pris à ses membres. Massacres, vols de butins, dans la Dark Zone tout est permis. La discrétion est de mise si vous souhaitez conserver vos biens et les extraire en toute tranquillité. 

Les extraire? Oui, dans la DZ, vos loots sont « contaminés » et ne peuvent en sortir sans les avoir extraits par hélicoptère. Vous imaginez donc les guet-apens lancés par les agents voleurs de loots aux zones d’extraction. 

Le concept de cette zone peut effrayer voire même rebuter, une zone PvP avec de meilleurs loots que l’on peut se faire voler par le premier tartanpion qui passe. Personnellement, j’ai passé de très bons moments dans la DZ, il ne faut pas faire de généralités, bien que ce soit rageant de tout voir disparaître aux mains de l’ennemi mais il est fréquent de croiser des agents fair-play qui comme vous cherchent leurs trésors auprès de l’IA présente dans la zone.

  
Petit bémol, lorsque vous êtes en équipe et que vous entrez dans la zone contaminée, il n’est pas impossible que vous soyez séparés des autres membres et mis dans un serveur différent. Pas de panique, dans la gestion du groupe du menu, cliquez sur votre chef d’équipe et rejoignez son serveur DZ. 

4. Loots et expérience 

  
Je fais une légère parenthèse sur l’obtention des loots et de l’expérience. 

Le loot est aléatoire, faut avouer que quand on a passé des heures et des heures sur Destiny, ça tente pas. Mais il faut bien l’avouer les loots sont quand même moins abusés chez Ubisoft. Et il en est de même pour l’expérience. Dans le monde de The Division, oubliez la limite à une fois par semaine. Quelque soit le nombre de fois où vous ferez une mission, vous obtiendrez de quoi augmenter vos précieux niveaux. En ce qui me concerne, les loots tombent plutôt bien, et même si tout n’a pas forcément d’avantage pour vous, tout est revendable auprès des marchands. 

 Chacun voit son propre loot donc impossible de le voler aux membres de l’équipe, seuls votre défaite face aux autres joueurs et/ou l’IA dans la Dark Zone vous fera lâcher vos biens aux yeux de tous. Reste à savoir si le jeu complet proposera un système d’échange afin que vos coéquipiers puissent vous rendre votre dû, qu’ils auraient soigneusement mis de côté sur eux. 

5. Season pass et contenu: a quoi faut-il s’attendre?

  
Encore une fois le MMOFPS de Bungie revient en force dans cet article. Pourquoi? Car le jeu a instauré l’arnaque à temps plein dans son contenu. Je ne polémiquerai pas spécialement mais il faut savoir que pour les joueurs Day One qui sont restés fidèles, le jeu leur a coûté pas moins de 145€. 

Et The Division dans tout ça? C’est là que ce paragraphe se transforme un peu en news tout droit tirée d’un site de jeu spécialisé. Aux dernières nouvelles, The Division aura bien droit à son Season Pass contenant bien évidemment des extensions, quelques skins et des événements exclusifs. Toutefois, le studio français a decidé de récompenser les joueurs aux moyens restreints au travers de mises à jour gratuites. Bien sûr, rien de concret quant aux contenus mais il est a espérer que des missions viendront s’ajouter au jeu original. 

Concernant le contenu du jeu complet, après la dizaine d’heures que j’ai passé a jouer à la bêta, mon instinct me dit que la durée de vie sera relativement importante tant dans le scénario que dans l’à côté.

  
Le TPS action d’Ubisoft m’a clairement vendu du rêve et l’impatience me gagne de plus en plus. Son report semble être largement justifié et présage du lourd en cette année 2016. Beau, immersif, fun, et pour le coup je trouve que les développeurs ne se moquent pas de nous. Ma conclusion est toute vue, claire comme de l’eau de roche, nette, et précise: The Division s’annonce très prometteur voir même exceptionnel et excellent. J’ai trouvé la bêta relativement complète, assez pour faire augmenter mon enthousiasme et probablement pour oublier de vous parler de certains points. 

Bravo et merci Ubisoft! Je suis fan et accro.

  
J’en profite rapidement pour refaire un peu de pub au moniteur Hori pour PS4 sur lequel j’ai joué à cette bêta: c’est une tuerie! Voilà, c’était la minute pub du jour. 

  

Info de dernière minute: Le studio a decidé de prolonger cette phase bêta à mardi 2 février à midi et afin d’en faire profiter un maximum de joueurs de nouvelles clés ont été envoyées. Pensez à vérifier vos boîtes mails!

12 commentaires sur “[Premières Impressions]The Division: Retour sur la bêta fermée 

Ajouter un commentaire

    1. Perso je pense que même avec des inconnus ça reste fun! Mais ne nous leurrons pas avec des potes c’est 1000 fois mieux ^^

      J'aime

  1. Bon, cette béta m’a reconquis et ce même si je n’y ai pas joué. Par contre ça serait cool de s’échanger les ps id pour pas jouer seul. J’ai pas envie de reproduire Destiny 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je vais « geeker » dessus ce week end entre potes ( méfiez vous des Sinbad xD )
    Je suis bien content, excepté le coté season pass qui me fait peur, je pense que l’on tient un excellent mmo où l’on pourra s’amuser avec ses amis sans soucis ( sauf la Dark Zone où je pense être l’un des pires types à qui donner sa confiance ).
    Mais merci de remonter ma « confiance » dans ce jeu en tous cas, ma jauge d’impatience est à son paroxysme ( et vive les bombes collantes ! )

    Aimé par 1 personne

    1. Le Season Pass ne me dérange pas tant que la politique Destiny n’est pas adoptée. Pour la DZ, certains sont très réticents et ça se comprend. Moi je me suis bien éclatée dedans ^^ merci pour ton commentaire en tout cas et heureuse d’avoir fait monter la hype en toi ☺️

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :